Un mémorial en hommage aux victimes de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes prend forme

Pour commémorer l'anniversaire de la tempête Alex et honorer ses victimes, l'Ordre national du mérite a lancé un appel d'offres ; 7 projets ont été soumis. Et c'est celui de deux artistes maralpins qui a été retenu, représentant le berger Paul Giordano, l'une des victimes de la tempête.
L'artiste Elena Di Giovani dans la fonderie où elle érige la statue du berger
L'artiste Elena Di Giovani dans la fonderie où elle érige la statue du berger © Elena Di Giovani

C’est un visage doux et juvénile, celle d'un berger. Une statue imaginée puis façonnée par l’artiste Elena Di Giovani trouvera bientôt sa place dans un oratoire en hommage aux victimes d’Alex.

"Ma réflexion a été très rapide quand j’ai su que ce berger sacrifié sa vie pour les animaux, ça m’a touché", confie Elena Di Giovanni qui nous reçoit dans la fonderie où elle travaille.

"Ce n’est pas le confort de mon atelier ici, ma bulle mais l’endroit est chouette." Il trône là devant nous, le berger, Paul Giordano celui-là même qui a péri le jour de la tempête dans la vallée de la Roya.

Seulement quelques mois pour l'artiste afin de concrétiser son oeuvre qui sera présentée le 2 octobre prochain
Seulement quelques mois pour l'artiste afin de concrétiser son oeuvre qui sera présentée le 2 octobre prochain © Ellen Teurlings

Cette création est une belle aventure artistique. En plein travail, Elena, une enfant du pays, lâche ses instruments de travail et confie : "j’ai répondu à un appel à projet, c’était en février dernier." Un projet lancé par l'Association nationale des Membres de l’Ordre national du Mérite.

La demande était claire, un oratoire en souvenir des morts de la Roya qui sera inauguré le 2 octobre, un an après la terrible catastrophe qui a endeuillé la vallée.

Une inauguration qui explique l’artiste "sera faite en présence d’Emmanuel Macron tandis qu’un texte du Pape François sera lu."

Très vite Elena, son projet retenu, s’investit : "je suis allé en repérage dans une bergerie à deux pas de chez moi pour voir les bêtes, la proportion des animaux, l’anatomie." Et ce souvenir

J'ai toujours eu un rapport privilégié avec les animaux et me revient en mémoire un séjour en Corse, étant enfant, où j'avais pris dans mes bras une chèvre égarée sur la route.

Elena Di Giovanni.

Elena Di Giovani a fait des repérages dans une bergerie avant de commencer son travail
Elena Di Giovani a fait des repérages dans une bergerie avant de commencer son travail © Ellen Teurlings

Plus difficile, la représentation du berger : "Je ne disposais que d’une photo de lui, c’est peu. Une photo remise par le frère du disparu qu’elle a rencontré chez lui."

Jeunesse et espoir

"Je crois que le jury a bien aimé dans le croquis que je leur ai transmis de lui ce côté jeunesse, l’espoir, le message qui le guide, sauver ses bêtes quitte à périr. J’ai travaillé sur les habits, le chapeau du berger et j’ai mixé tout ça. Restait à positionner la chèvre et l’agneau."

Le travail est minutieux, de la fonte chauffée, des éléments qui sont ensuite soudés. Le tout prend forme. Une pierre de schiste réalisée par l’artiste Charles Cermolacce viendra en complément du travail d’Elena, 18 étoiles seront gravées pour représenter le nombre de victimes de cette catastrophe. C'est au nord de Tende que l'oratoire devrait être installé. Cette oeuvre "Le Bon Pasteur" d'une hauteur de 3 mètres sera érigée près de la Chapelle de la Visitation, où non loin de là, le berger Joseph Giordano a disparu, emporté par les flots en sauvant ses brebis.

Dans notre groupe Facebook d’entraide aux sinistrés du haut-pays des Alpes-Maritimes où l’on peut voir le reportage de France 3 Côte d'Azur, consacré à l’initiative d’Elena, les témoignages saluent cette oeuvre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vallée de la roya hommage société nature parcs et régions naturelles art culture agriculture économie