Vacances de Pâques : de nombreux contrôles de police pour limiter les départs et faire respecter le confinement

Gares, routes côtières, frontières : les forces de l'ordre sont mobilisées en ce week-end pascal pour faire respecter le confinement et limiter les envies d'ailleurs. Difficile de rester chez soi, surtout en ce début de vacances scolaires de la zone B.

Pour ces contrôles, les polices monégasques et françaises collaborent étroitement.
Pour ces contrôles, les polices monégasques et françaises collaborent étroitement. © Loïc Blache / France Télévisions
Pas de chasse aux oeufs, pas de pique nique à la plage. Pour une fois, les vacances scolaires et le week-end prolongé de Pâques ne devraient rien changer à la routine. Le confinement plus que jamais d'actualité, chacun est prié de rester bien sagement chez soi, sauf à avoir une bonne raison de se déplacer.
 

500 gendarmes déployés dans les Alpes-Maritimes

Et pour les récalcitrants, les contrôles seront multipliés ce samedi. Gares, routes côtières, péages. Les forces de police vérifient les attestations et motifs de déplacement, ainsi que le nombre d'occupants des véhicules. Comme à Monaco, où une opération était menée conjointement ce samedi matin par la gendarmerie françaiseles et les autorités monégasques.
 
Pour ces contrôles, les polices monégasques et françaises collaborent étroitement.
Pour ces contrôles, les polices monégasques et françaises collaborent étroitement. © Loïc Blache / France Télévisions
Bilan : peu de contrevenants à la frontière Ouest de la Principauté. Les résidents monégasques ont encore un peu de mal à intégrer l'obligation d'une attestation de déplacement pour le territoire français. Mais s'en sortent la plupart du temps avec un avertissement.
 
En temps normal, près de 50.000 personnes traversent cette frontière tous les jours. Malgré le confinemnet, ils sont encore 20.000 travailleurs à la franchir, et globalement les règles sont bien respectées. La présence des forces de l'ordre sert de prévention et de rappel. Sur le département des Alpes-Maritimes, par exemple, pas moins de 500 gendarmes sont déployés.
 
Police et gendarmerie sont appuyées par les polices municipales, fortement mobilisées, ainsi que par la police aux frontières qui intervient également sur les autoroutes aux stations de péages. L'enjeu est aussi de maintenir une continuité du contrôle classique : de nombreuses infractions au code de la route ont été constatées, notamment des excès de vitesse.
 
   
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société coronavirus : envie d'évasion vacances sorties et loisirs police sécurité monaco international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter