VIDÉO. "On a pu voir des ours et des grizzlis" : quand avoir un van, devient un mode de vie

Les beaux jours, l'envie de partir... Pourquoi pas en van ? Le petit fourgon a vu ses ventes exploser de 156% en France ces 5 dernières années. Certains d’entre vous en ont carrément fait votre unique et principal logement ainsi que votre lieu de travail.

C’est à Mouans-Sartoux dans les Alpes-Maritimes qu’avait lieu le Festival Envie d'Ailleurs tout le week-end du 13 avril. Au programme de ce festival de voyages et de tourisme durable de la région sud-est, des ateliers et conférences mais surtout la découverte de tous ces moyens de transport tendances comme le vélo, le stop et le Van.

Des camionnettes aménagées qui ont permis à certains de découvrir le monde, à faible coût.

Comment en faire un van de compétition ?

Adenora Le Discord est une "van lifeuse", ce qui signifie qu’elle est capable d’améliorer votre van en y ajoutant des gadgets, en le repeignant, en bref, en l’accessoirisant. Aujourd'hui doté de plaques de four, de douches et de WC. Il n'a pas toujours été le van qu'il est devenu.

Une passion transformée en une carrière peu connue mais lucrative. Parce que les cordonniers ne sont toujours les plus mal chaussés, elle a commencé par son véhicule, qu’elle appelle son « Augustin ».

Avec l’aide de sa mère, la jeune femme est parvenue, en 9 mois et 23 000 euros, à moderniser ce simple véhicule en lieu de vie et de travail depuis septembre 2022.

Je vends des ibook pour améliorer son fourgon parce que moi j’avais manqué de conseils à l’époque. C’est tout de même assez compliqué de trouver où se fournir pour les équipements puisqu'il ne s’agit pas d’une maison.

Adenora Le Discord, van lifeuse

Pour l’instant, elle ne se balade qu’en France mais sur le parking du Festival, certains véhicules ont fait le tour du monde.

Quand une petite escapade se transforme en épopée à travers le monde

Plus qu’un mode de vie, le van est parfois synonyme d’aventure. C’est le cas de deux voyageuses qui ont traversé deux pays et quatre continents. Elles sont parties sans vraiment envisager leur retour.

Elles rêvaient de très longues vacances et c'est pour cette raison qu'elles ont tout quitté en suisse pour acheter ce fourgon 40 000 euros et s’offrir quatre longues années d’une aventure qu’elles n’oublieront jamais.

On avait beau essayer de planifier le voyage, mais il se passe tout le temps quelque chose qui nous met sur une autre route. C’est ça qui est beau.

Blanche Chevallier-Chantepie

C’est en compagnie d’un nourrisson qu’Adenora Le Discord poursuit ses voyages dans ce van qui est si cher.

Un bébé, c’est des contraintes, mais découvrir la nature avec un bébé, c’est génial ! »

Adenora Le Discord

Posséder un Van semble donc ouvrir énormément de possibilités. C'est sans doute pour cela que les ventes ont explosé de 156% en France ces cinq dernières années.