Arnaque à l"irlandaise", fausses locations... Voici les arnaques des vacances d'été les plus fréquentes (et comment y faire face)

Des désagréments peuvent arriver lorsque vous partez en vacances. Des solutions existent toutefois pour se protéger de toutes ces escroqueries durant cette période.

Les congés débutent, et (parfois) les soucis aussi. Les vacances scolaires d'été commencent, vendredi 7 juillet au soir, et avec elles les grands départs sur les routes pour des millions de Français. Mais, cette période coïncide souvent avec le retour de certaines arnaques bien rodées qui font de gros dégâts durant cette période. France 3 Provence-Alpes fait le point sur ces mauvais tours et comment s'en protéger.

L'arnaque à la location de vacances

C'est bien sûr la plus réputée. Le scénario typique ? Des vacanciers repèrent une petite maison à louer proche de la mer. Tout semble parfait sur le papier. Mais, arrivés sur place, le logement n'existe pas. En plus de devoir dormir à la belle étoile ou de chercher dans l'urgence un autre endroit, ils peuvent aussi dire adieu à la garantie versée. Pour éviter cela, plusieurs solutions. Tout d'abord bien vérifier que l'offre n'est pas trop alléchante. Par exemple, louer une maison au bord de mer dans une station balnéaire pour 10 personnes et payer 200 euros par semaine, cela n'existe probablement pas.

Il est nécessaire aussi de s'assurer que l'adresse existe. Vous pouvez vérifier cela sur Google Maps en tapant l'adresse donnée par le propriétaire. Attention toutefois, ce n'est pas parce que vous voyez le bien en images sur Google Maps que cela n'est pas une arnaque.

Vous pouvez aussi appeler le bailleur de manière à communiquer avec lui de vive voix. Ne payez pas non plus votre caution par argent liquide, mandat cash ou avec des coupons achetés dans des bureaux de tabac.

Et vous avez aussi la possibilité de signaler l'arnaque au gouvernement via le portail Pharos pour tout contenu illicite sur internet.

Les vols sur les autoroutes

Lorsque vous partez en vacances en voiture, vous pouvez vous faire voler sur l'autoroute. Lorsque vous vous arrêtez sur une aire de repos par exemple, des personnes peuvent vous alerter en vous signalant qu'il y a un problème technique sur le véhicule, généralement sur la roue arrière droite. Et, lorsque vous vous déplacez pour vous pencher sur le (faux) problème, un complice en profite pour voler vos effets personnels ou ceux des passagers, expliquent les gendarmes à L'Indépendant,

La solution est de bien verrouiller les portes du véhicule lorsque vous descendez de votre véhicule ou quand vous faites le plein du réservoir à une station-service.

L'arnaque à "l'irlandaise"

Qu'est-ce que c'est une arnaque à l'irlandaise ? C'est le ministère de l'Intérieur et des Outre-mer qui explique ce terme sur son site internet : un touriste vous aborde avec un accent étranger et demande votre aide sur une aire d’autoroute. Il affirme s'être fait voler ses cartes de crédit et qu'il n'a plus d'argent pour rentrer chez lui. Mais il vous promet de vous rembourser plus tard. En guise de bonne foi, il donne son adresse et son numéro.

Et, en tant que bon samaritain, il est très facile de se faire avoir. Attention, c'est peut-être un voleur. Alors, évitez de donner votre argent et si jamais il est perdu, appelez le 17 qui pourra l'aider.

Les cambriolages de l'été

Bon nombre de cambriolages se déroulent pendant l'été. Les voisins ne sont pas là pour surveiller le quartier, alors des voleurs peuvent en profiter pour entrer par effraction dans votre domicile. Et, parfois, l'alarme anti-intrusion n'est pas suffisante.

Il est possible de bénéficier de l'opération tranquillité vacances. Les policiers et gendarmes se chargent de surveiller le logement de la personne partie en vacances, qui sera prévenue en cas d'anomalies. L'inscription peut se faire en ligne ou directement au commissariat.

L'arnaque au terminal de paiement 

Autre escroquerie, mais cette fois, à destination des restaurateurs. Depuis quelques mois, d'après le ministère de l'Intérieur et des Outre-mer, une nouvelle forme d'arnaque est apparue. "Les malfaiteurs échangent leur terminal de paiement avec un modèle identique et les clients pensant régler leurs consommations alimentent en réalité le compte des escrocs", explique le gouvernement sur internet.

Une arnaque qui se répand sur la côte méditerranéenne, rappelle France 3 Occitanie. Alors, le ministère conseille de personnaliser les terminaux de paiement avec un autocollant ou un logo de l'établissement et de vérifier quotidiennement le détail de leurs relevés de télécollecte.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité