Contre les abandons, des solutions pour faire garder son chat, son chien ou son lapin pendant les vacances

Alors que débutent les grandes vacances, l'ombre des abandons massifs d'animaux de compagnie planent. Chaque année les refuges tirent la sonnette d'alarme et multiplient les campagnes de sensibilisation. Pourtant, il existe de nombreuses solutions pour voyager en toute sérénité avec ou sans son compagnon à poil.

Où aller ? Comment le faire garder ? Chez soi ou dans un chenil ? Combien ça va me coûter ?  Autant de questions que se posent les propriétaires d'animaux de compagnie avant de partir en vacances. Nous avons cherché pour vous des solutions !

Choisir des destinations "pet friendly"

L'association 30 millions d'amis met à disposition une carte interactive pour trouver des destinations où les animaux de compagnie sont les bienvenues. 

Dans cet hôtel de Saint-Maxime, la propriétaire accueille les chiens de toutes tailles, " ça va de 10 à 40 euros par jour", détaille Virginie Liotier-Launay, directrice de l'hôtel Royal Bon repos.

"J'adore les chiens, j'en ai moi-même donc il me semblait important de leur permettre de séjourner avec nous ! Puis ça met une bonne ambiance ! Mais il aura quand même fallu mettre quelques règles. J'ai eu des déconvenues avec des clients qui prenaient l'hôtel pour un chenil et laissaient leur chien des journées entières dans la chambre... je ne vous raconte pas les dégâts!!". Désormais, les clients ont obligation de sortir avec leur animal, "même si on s'adapte, si c'est un vieux chien on va pas le mettre dehors !".

Une application pour faire garder son chien

Si le chenil ne vous convient pas ou qu'il est trop cher, et qu'aucun de vos amis, voisins, cousins ou connaissances ne peut s'occuper de votre quadrupède, des applications existent pour trouver un ou un "pet sitter" (comprenez une nounou pour votre doudou !) et partir en vacances l'esprit léger à moindres frais. 

Avec la plateforme "Emprunte mon toutou", Thibaut Pfeiffer a souhaité mettre en contact propriétaire et amateur de chien en manque de câlin.

C'est très simple, j'étais le premier emprunteur de toutou. Je travaillais dans un bureau, je ne pouvais pas avoir de chien alors, j'ai commencé à emprunter le toutou d'un ami pour me balader, je le gardais quand il partait en vacances ou en week-end. Ça a bien rendu service à mon ami et moi, j'étais comblé !

Thibaut Pfeiffer, fondateur d'Emprunte mon toutou.

La plateforme lancée depuis 6 ans compte à présent plus de 840 000 utilisateurs et connaît une recrudescence d'inscriptions avant l'été.

"Les bénévoles s'inscrivent en donnant leurs disponibilités et les propriétaires peuvent rentrer en contact avec eux. Les gens s'arrangent comme ils veulent, soit garder le chien chez le propriétaire, soit le prendre chez soi. On a système de vérification des identités, des assurances pour les temps de garde etc. On met le maximum sur la sécurité !"

L'inscription est gratuite et l'abonnement pour une année coûte 60 euros. 

Garde d'animaux à domicile, un échange de bon procédé

Depuis 2014, Mathilde Ferrari et sa plateforme Nomador propose aux propriétaires d'accueillir, gratuitement, chez eux des voyageurs "pet sitteurs" qui prendront soin de leur maison et de leurs animaux.

"C'est idéal pour les chats par exemple qui supporte mal de changer d'environnement, explique la fondatrice du site. On a assez peu d'annulation, comme c'est sur la base d'un service mutuel.". La plateforme est internationale," vous pouvez même garder un chien aux États-Unis!! Et des Américains peuvent venir chez vous" renchérit Mathilde

Autant de solutions innovantes et efficaces pour que votre animal de compagnie de ne se sente pas seul cet été. 

Et surtout pour éviter les abandons. La SPA, Société protectrice des Animaux à relancer une nouvelle campagne de sensibilisation.

Après avoir déjà pris en charge 15.879 chiens, chats et NAC depuis le début de l’année, la SPA compte actuellement 6.718 animaux présents sur tous ses sites, un chiffre inquiétant à la veille des départs en vacances.
L’association tire la sonnette d’alarme contre l’abandon.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité