Feu vert aux autotests anti-Covid : Renaud Muselier commande 150.000 tests pour la région Paca

La Haute Autorité de Santé (HAS) a donné mardi son feu vert aux autotests sur prélèvement nasal pour dépister le virus du Covid-19. Dans la foulée, le président de la région Paca a annoncé qu'il allait en commander 150.000.  

La Haute Autorité de Santé ajoute les autotests à l'arsenal du dépistage massif du Covid. Ils peuvent être utilisés par des personnes sans symptômes de plus de 15 ans, selon la HAS.

L'autotest donne des résultats en "20 à 30 minutes", a indiqué la Pr Dominique Le Guludec, présidente de l'autorité sanitaire. Le résultat se visualise comme pour un test de grossesse.

S'il est positif, il doit y avoir confirmation du diagnotic avec un test RT-PCR, lequel permet également d'identifier le variant.

"Trois mois après ma demande officielle à Olivier Véran, plusieurs semaines après d’autres pays européens, la HAS accorde ENFIN une homologation pour les autotests !", a réagi Renaud Muselier le président de la région Sud. Il ajoute qu'il va "immédiatement commander 150.000 premiers tests, pour préparer le retour à la vie !"

Moins désagréable que le test PCR

Le prélèvement nasal que l'on fait pour l'autotest est moins profond (3-4 cm) et moins désagréable que le prélèvement nasopharyngé pour les tests RT-PCR classique.

Ces autotests antigéniques peuvent être utilisés par des gens asymptomatiques de plus de 15 ans dans le cadre d'une utilisation restreinte à la sphère privée (par exemple, avant une rencontre avec des proches...).

L'autotest rapide sur prélèvement nasal "devra idéalement être réalisé le jour même ou à défaut la veille de la rencontre""Il n'y a pas de données d'efficacité chez les moins de 15 ans", a noté le Dr Carbonneil.