• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Avignon : une balle traverse la vitre d'un TGV Paris-Nice

Illustration - Un TGV Paris-Nice a été touché par une munition de chasse. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Illustration - Un TGV Paris-Nice a été touché par une munition de chasse. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Un TGV reliant Paris à Nice a essuyé le tir d'un fusil de chasse mercredi soir, alors qu'il circulait à la hauteur d'Avignon (Vaucluse), a indiqué jeudi le parquet d'Avignon. Le projectile a terminé sa course dans un appui-tête après avoir traversé une vitre de la rame. 

Par GB avec AFP / France 3 Provence-Alpes


L'incident n'a pas fait de blessé. Le train n'a pas été arrêté au moment du tir et c'est à l'escale à Marseille que les enquêteurs de la Direction de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône ont constaté les dégâts, a indiqué la vice-procureur d'Avignon, Caroline Armand.
 


La direction de la SNCF a porté plainte contre X et le parquet a ouvert une enquête. 

La munition, de type Brenneke, destinée à la chasse au gros gibier, a traversé la vitre et s'est logé dans un appui-tête, a précisé Caroline Armand. 

Tir volontaire ou balle perdue ? 

Si aucune hypothèse n'est pour l'instant privilégiée par les enquêteurs, dans ses annonces aux passagers à Marseille, la SNCF a évoqué un "acte de malveillance".

Selon un journaliste australien monté à bord du train à Marseille, la vitre était "totalement étoilée" et présentait "un trou d'environ 2 cm de diamètre au milieu".

En gare Saint-Charles, les passagers ont été regroupé dans la seconde rame du TGV pour rejoindre Nice avec finalement une heure de retard. 

La vitre de la rame a été réparée dans la nuit et le TGV remis en service dès le matin, a indiqué la SNCF. 

Sur le même sujet

Paca : Renaud Muselier appelle à stopper les manifestations

Les + Lus