• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Aix-en-Provence : la permaculture fait renaître des terrains

Le collectif Pays d'Aix en transition propose la visite de ses jardins expérimentaux à tous les intéressés. / © Sophie Accarias
Le collectif Pays d'Aix en transition propose la visite de ses jardins expérimentaux à tous les intéressés. / © Sophie Accarias

Depuis 2011, le collectif Pays d’Aix en transition propose des formations à la permaculture et initie à la création de jardins urbains collectifs.

Par Raphaëlle Denis avec Ghislaine Milliet

Recréer l’harmonie entre les différentes espèces, animales et végétales, que l’on trouve dans la nature : c’est l’objectif de la permaculture et la règle d’or des jardins urbains créés par le collectif Pays d’Aix en transition.
A priori, c’est un jardin tout à fait ordinaire. Mais sur ces 700 m² de terrain, pas d’engrais, pas de pesticides, et pas de labour.
On dispose les plantes afin qu’elles se rendent service les unes aux autres, par étagement par exemple : les arbres en surplomb, les buissons en dessous, puis les plantes herbacées au plus près du sol. Tout ceci permet de faire respirer la terre, de l’aérer et d’y garder l’humidité nécessaire à tous ses organismes.
Gilles Meuriot, membre de l’association, se charge de faire visiter ces jardins expérimentaux à tous les intéressés. Maude, par exemple, est une néophyte.
"J’étais une vraie citadine : j’ai grandi dans une grande ville, non loin d’ici, et puis j’ai eu la chance de déménager un peu plus proche de la nature."

Je trouve ça tout à fait logique de connaître comment cultiver, comment manger sain, comment optimiser en respectant la nature.


De quoi donner envie : le collectif propose en effet de mettre en contact des personnes désireuses de jardiner avec d’autres, propriétaires de jardins, mais n’ayant pas assez de temps ou d’énergie pour l’entretenir seuls.
 

Reportage de Sophie Accarias et Mélior Mouamma.

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus