Municipales à Aix : "l'encombrante voisine Marseille!" selon Maryse Joissains-Masini

Samedi après-midi, Maryse Joissains-Masini a inauguré sa permanence de campagne sur le cours Mirabeau d'Aix-en-Provence. Devant plus de 400 personnes, elle a défendu son bilan, critiqué Marseille et la Métropole, mais n'a pas abordé son pourvoi en cassation du 19 février prochain.
 
Maryse Joissains-masini a inauguré ce samedi à Aix sa permanence de campagne devant près de 400 personnes.
Maryse Joissains-masini a inauguré ce samedi à Aix sa permanence de campagne devant près de 400 personnes. © J-M.B /FTV
A l’occasion de l’inauguration de sa permanence de campagne sur le cours Mirabeau ,devant quelques 400 participants Maryse Joissains-Masini a défendu son bilan.

La maire sortante (LR) a rappelé que les impôts des Aixois n’ont pas augmenté sous ses trois mandats.Maryse Joissains-Masini a fustigé la métropole jugée "trop gourmande avec les Aixois" et ironisé sur "l’encombrante voisine Marseille".

"N’importe quel maire de la communauté du pays d’Aix y compris d’un village de 900 habitants serait capable de la transformer en pépite", a-t-elle lancé.

Une maire menacée d'inéligibilité...

Par ailleurs , elle n’a fait aucune allusion à la décision qui pèse sur elle comme une épée de Damoclès.

La cour de cassation doit examiner son pourvoi le 19 février prochain à moins d’un mois du premier tour, après avoir été condamnée en appel à un an d’inéligibilité et six mois de prison avec sursis, pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts .

Malgré tout, Maryse Joissains-Masini s’est dit prête à aller au bout de sa candidature.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020 élections justice société