Orange jugé en appel pour homicide involontaire

Orange est jugé en appel à Aix-en-Provence pour la mort de Jean-Claude Lachaux. Ce technicien de France Télécom avait chuté d'une échelle lors d'une intervention sur un poteau téléphonique à Peyrolles en 2011. En février dernier, le groupe Orange a été réconnu coupable d’homicide involontaire.

L'épouse de Jean-Claude Lachaux devant la cour d'appel d'Aix-en-Provence.
L'épouse de Jean-Claude Lachaux devant la cour d'appel d'Aix-en-Provence. © F3 Henri Seurin
Ce lundi à 14h, a débuté à Aix-en-Provence, le procès en appel du groupe Orange jugé pour "homicide involontaire" après le décès d'un technicien de 55 ans tombé d'une plate-forme signalée comme dangereuse le 2 décembre 2011.

En première instance, en février dernier, la société a été reconnue coupable d'homicide involontaire par le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence et condamnée à une amende de 50.000 euros. Orange a fait appel du jugement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société