Prothèses mamaires PIP : 4 ans ferme requis contre le patron Jean-Claude Mas

Jean-Claude Mas, jugé pour la vente de prothèses mammaires frauduleuses / © Photo AFP
Jean-Claude Mas, jugé pour la vente de prothèses mammaires frauduleuses / © Photo AFP

Quatre ans de prison ferme ont été requis ce mardi matin à l'encontre de Jean-Claude Mas, l'ancien patron de PIP, jugé devant la Cour d'appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), pour avoir fabriqué et vendu des dizaines de milliers de prothèses mammaires frauduleuses

Par Ghislaine Milliet avec AFP

L'avocat général Pierre-Jean Gaury a requis 4 ans de prison ferme à l'encontre du patron du fabriquant de prothèses mammaires PIP, Jean-Claude Mas. Ce dernier est jugé devant la cour d'appel d'Aix-en-Provence pour avoir vendu des dizaines de milliers de prothèses mammaires frauduleuses.
Jean-Claude Mas avait écopé d'une peine identique en première instance : 4 ans de prison ferme et 75 K d'euros d'amende.
A l'encontre des quatre autres prévenus, dirigeants ou cadres de l'entreprise, l'avocat général a requis des peines qui confirment les jugements de première instance, sauf pour Claude Coudy, l'ancien président du directoire de PIP
Pour ce dernier, Jean-Pierre Gaury a demandé une aggravation de sa peine à 4 ans de prison, dont une partie avec sursis et 50 k euros d'amende. En première instance, il avait été condamné à 3 ans dont 2 avec sursis et 30 k d'euros d'amende.
Les réquisitions pour :
- Loïc Gossart ancien directeur de la production et Hannelore Font, ex directrice qualité sont de 2 ans dont 1 avec sursis.
- Thierry Brinon, ex directeur R&D, sont de 18 mois avec sursis. 
Jean-Pierre Gaury, l'avocat général du procès en appel de Jean-Claude Mas, ex patron de PIP / © Photo Jean-François Giorgetti
Jean-Pierre Gaury, l'avocat général du procès en appel de Jean-Claude Mas, ex patron de PIP / © Photo Jean-François Giorgetti


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus