Arles : trois taureaux échappés dans les rues de la ville, une femme blessée

Trois taureaux se sont échappés ce mardi de l'arène d'Arles, deux ont rapidement été récupérés par des manadiers mais le troisième s'est enfui, blessant une femme avant d'être maîtrisé à son tour. 

Les trois taureaux ont été maîtrisés par les gardians.
Les trois taureaux ont été maîtrisés par les gardians. © Sdis 13

Image inhabituelle dans les rues d'Arles, ce mardi matin. Trois taureaux se sont échappés des arènes dans le centre-ville.

Selon les pompiers des Bouches-du-Rhône, deux des taureaux ont rapidement été isolés par les manadiers, alors que le troisième s'est enfui comme on le voit sur cette vidéo partagée sur les réseaux sociaux.

Poursuivi par les gardians à cheval, l'animal a traversé le Rhône à la nage et s'est réfugié dans un bosquet difficile d'accès. Les secours ont utilisé un drône pour localiser l'animal, précise le service départemental d'incendie et de secours. 

Dès le début de l'alerte, la préfète des Bouches-du-Rhône avait demandé aux Arlésiens d'être "vigilants" et de se mettre en sécurité jusqu'à ce que les deux premiers animaux soient capturés.

Lors de son échappée, le taureau a renversé une femme de 69 ans, qui faisait son jogging. Elle a été prise en charge par les pompiers, médicalisée et transportée au CHU d'Arles, avec un traumatisme à l'épaule. 

Ses jours ne sont pas en danger.

Vers midi, l'animal a finalement pu être maîtrisé par les gardians, assistés de policiers nationaux et municipaux et de membres des services de secours, mettant fin à une course-poursuite peu commune.

Ces trois taureaux participaient à une séance photo sur le parvis des arènes d'Arles. Ils devaient servir de modèles à la nouvelle affiche de la "Cocarde d'Or", une épreuve de course camarguaise qui a lieu chaque année en juillet à Arles. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tauromachie culture culture régionale faits divers