Le chef de la police d'Arles suspendu pour avoir roulé avec de fausses plaques d'immatriculation

Publié le Mis à jour le
Écrit par E.E

Le chef de la police d'Arles a été contrôlé lundi par les gendarmes du Gard alors qu'il était au volant d'une voiture équipée de fausses plaques d'immatriculation. À la suite de cette interpellation, il a été suspendu à titre conservatoire de ses fonctions. 

"Il convient d’écarter cet agent communal de ses fonctions, dans l’intérêt de la collectivité et du service auquel il est affecté.", affirme le maire d'Arles, Hervé Schiavetti, dans un communiqué mercredi soir.

Lundi, les gendarmes du Gard ont contrôlé une voiture équipée de fausses plaques d'immatriculation. Au volant du véhicule : le chef de la police d'Arles. 

D'après le journal Midi Libre, le policier a expliqué "qu'il utilisait des fausses plaques pour ne pas perdre de points sur son permis de conduire en cas d'infractions routières."

Le maire d'Arles a annoncé que l'agent était suspendu à titre conservatoire de ses fonctions à compter du 26 septembre à 13 heures.

"Plus que jamais, je renouvelle mon soutien et ma confiance au reste de l’équipe des policiers municipaux en poste, adjoints et agents. Ils œuvrent à la tranquillité des Arlésiens et respectent les missions qui leur ont été confiées", conclut le communiqué du maire.