Cet article date de plus de 3 ans

Mas-Thibert : est-ce une déchetterie ou une décharge sauvage ?

Gravats, frigos, canapés, les déchets s'amoncellent en permanence à l'extérieur comme à l'intérieur de la déchetterie. Grillage défoncé par les camions qui viennent vider leur benne en toute illégalité. Les habitants de Mas-Thibert ne supportent plus de voir cette décharge sauvage
Lors du dernier conseil de village à Mas-Thibert (commune d'Arles), le problème de la déchetterie était une nouvelle fois au cœur des conversations. La déchetterie est régulièrement une décharge sauvage. Des gravats, des pneus, des appareils ménagers, du mobilier sont en permanence jetés à l'extérieur de la déchetterie mais aussi à l'intérieur. Le grillage qui entoure l'enceinte a été défoncé par les camions qui viennent déverser leur benne. Et ça fait dix ans que ça dure...

Ce n'est pas une déchetterie aux normes réglementaires, c'est plutôt un point de collecte... Et en plus, c'est ouvert seulement trois jours par semaine

explique Véronique Coulomb, présidente d'une association de développement durable.
En effet, ce point de collecte ne possède que trois ou quatre containers, pour les déchets verts, les gravats et les métaux, uniquement destinés aux particuliers demeurant à proximité. Conséquences, on ne peut pas déposer tout et n'importe quoi. La véritable déchetterie aux normes est à dix minutes en voiture, sur la commune de Raphèle.
Autre problème, le point de collecte est ouvert trois jours par semaine, le lundi, mercredi et samedi de 8h à 12h et de 13h45 à 17h30. En dehors de ces horaires, le point de collecte est fermé.

 

Certains entrepreneurs ne veulent pas payer

Si la plupart des habitants sont respectueux, certains sont peu scrupuleux, notamment des entrepreneurs... Il y a beaucoup de chantiers de rénovation

reconnaît Claude Lecat, adjointe au maire d'Arles chargée du secteur de Mas-Thibert.
La collecte des déchets est gratuite pour les particuliers sur présentation de justificatif de domicile, mais pour les entreprises, des déchetteries spécialisées sont prévues et ce n'est pas gratuit. Elles doivent payer en fonction du volume de déchets et c'est là le problème, certains entrepreneurs n'hésitent pas à verser leurs déchets discrètement dans la nature ou en-dehors des heures ouvrables.
Le grillage qui entoure la déchetterie de Mas-Thibert a été défoncé par des camions, venus déverser leurs bennes de gravats.
 

Peut-être un début de solution

La gestion des déchets est de la compétence de la communauté d'agglomération (ACCM) depuis un an.

Nous asseyons de nettoyer régulièrement mais lorsqu'on nettoie le lundi, le mercredi c'est comme si on n'avait rien fait

reconnaît un chef de service de l'agglomération et il ajoute :

Nous allons construire un mur de 30 mètres de long et 1,80 mètres de haut autour de la déchetterie

Le projet de mur est en cours d'instruction au service de l'urbanisme, le début des travaux est prévu en septembre.
D'autres idées sont également évoquées pour éviter cette décharge sauvage, comme la mise en place d'une barrière sur la route d'accès à la déchetterie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déchets ménagers environnement société