Sauvons nos petits commerces. Salin-de-Giraud : l'union fait la force

Direction les Salins-de-Giraud. Ce village situé à 40 kms d'Arles, commune dont il dépend, compte 2000 habitants à l'année.  Une vingtaine de commerçants tentent d'y faire vivre leurs boutiques même en basse saison.
 

Le camping a ouvert en avril 2018.
Le camping a ouvert en avril 2018. © Les Bois Flottés
Le camping "Les Bois Flottés", c'est le projet de toute une vie. Cela fait plus de douze ans que Jean-Michel Linard en rêvait. 
Sorti de terre après de nombreux mois de travaux, l'établissement a coûté 3,5 millions d'euros. Ouvert en avril dernier, le gérant tire un bilan satisfaisant du premier été d'activité.

Nous avons mis le paquet côté personnel. Nous sommes 3 ***, il ne fallait pas faire d'erreur la première année pour que les clients soient satisfaits et reviennent l'été prochain.

Avec son équipe, Jean-Michel Linard tente de faire vivre le camping tout au long de l'année en organisant des soirées et des réceptions tous les week-ends. La clientèle locale doit être soignée elle-aussi, le bar est ouvert tous les jours.


S'entraider sans concurrence

Jean Michel Linard possède également un tabac-presse au sein de Salin-de-Giraud. Commerçant salinier depuis 26 ans, il est persuadé que l'union fait la force. Il a donc créé une association avec les autres commerçants pour qu'ils puissent s'entraider sans concurrence.
 
Salin-de-Giraud compte une vingtaine de commerces
Salin-de-Giraud compte une vingtaine de commerces © France 3 Provence-Alpes

L'association des commerçants fédère les commerces du village. A quelques semaines de Noël, tous essaient de décorer leur vitrine à la même période pour créer une émulation.
 

La fermeture de la plage de Piémanson

En 2015, la Préfecture prenait les premières mesures de restrictions concernant la fin du camping sauvage sur la plage de Piémanson, située à quelques kilomètres de Salin-de-Giraud. Ultra-fréquentée durant les plus beaux mois de l'année, l'occupation de la plage garantissait au commerçants saliniers une belle activité. La fermeture de cette plage a évidemment miné les comptes des commerçants...
 
L'été dernier 80 % du camping de Jean-Michel Linard était occupé. "En créant de nouveaux commerces ouverts toute l'année, on crée de l'économie à Salin", précise-t-il. Dans quelques mois, il dressera le bilan de cette ouverture hivernale et, avec lui, les autres commerçants des Salin-de-Giraud verront si l'effet locomotive a fonctionné.Du 18 au 23 novembre sur nos antennes
"Sauvons nos petits commerces"


De nombreux petits commerces sont aujourd'hui en péril, concurrencés par la vente en ligne, les grandes surfaces, les villages de marque... Il existe cependant des initiatives pour les faire renaître. Après "Sauvons la Méditerranée", France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur s'engage à nouveau et propose une semaine de programmes dédiée aux petits commerces de proximité et à la mise en valeur des belles histoires.

12/13 - 19/20 et éditions locales
Reportages et interviews dans les éditions du 12/13, du 19/20 et éditions locales
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
camargue événements sorties et loisirs économie vacances
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter