Bouches-du-Rhône : un mort par balle, sixième règlement de compte présumé depuis janvier

Publié le
Écrit par Margaid Quioc

Un homme d'une vingtaine d'années a été abattu, à Septème-les-Vallons, dans la nuit de dimanche à lundi. Il s'agirait du sixième règlement de compte sur fonds de trafic de drogue pour l'année 2022.

C'est dans une véritable embuscade que sont tombés deux hommes, dans la nuit de samedi à dimanche, à Septèmes-les-Vallons. La scène a été captée par des caméras de vidéosurveillance.

Vers minuit, les deux hommes roulent à bord d'une Renault Clio. Selon une source policière, ils s'engagent rue du Vallon du Maire.

Ils sont attendus par trois hommes stationnés à bord d'une Opel Corsa dotée d'une fausse plaque d'immatriculation. Les trois individus sont gantés et armés. Ils font aussitôt feu sur la Clio.

Le passager réussi à sortir du véhicule et à échapper aux tueurs. Il n'est que légèrement blessé. Le conducteur n'a pas eu cette chance.

Tué par des balles de gros calibre

Le jeune homme de 23 ans est touché par les balles de gros calibre, possiblement une kalachnikov, a-t-on appris de même policière. La victime n'a pas pu être sauvée par les pompiers et est décédée sur place.

Les tireurs ont aussitôt pris la fuite en direction de Bouc-Bel-Air. Ils sont toujours activement recherchés. 

Le jeune homme serait connu des services de police pour trafic de stupéfiant, selon une source policière citées par l'AFP.

Sixième règlement de compte depuis janvier 2022

La mort de ce jeune homme de 23 ans porterait à six le nombre de règlements de compte sur fonds de trafic de drogue dans les Bouches-du-Rhône. Trois pour le seul mois de février. 

Le 14 février dernier, un homme avait été pris pour cible avec une arme à feu à Marseille, dans le quartier Félix-Pyat (3e). Il est décédé avant l'arrivée des secours.

Un homme de 31 ans a été tué le 4 février à Notre-Dame-Limite, dans le 15e arrondissement de Marseille. Sur place, plusieurs douille de gros calibre, appartenant à plusieurs armes sont retrouvées.