OM : trois nouvelles suspicions de cas Covid-19 dans l'effectif

L’Olympique de Marseille annonce que trois nouvelles suspicions de cas de COVID-19 ont été détectées au sein de son effectif professionnel. Le club a contacté, la commission LFP prévue à cet effet. L'OM doit se déplacer à Brest ce dimanche soir pour le compte de la 2ème journée de L1.
Illustration- A Nîmes, le 09/08/2020,  Match amical aux Costières à huis clos Nimes-OM
Illustration- A Nîmes, le 09/08/2020, Match amical aux Costières à huis clos Nimes-OM © Antoine TOMASELLI/maxppp

Trois nouvelles suspicions de cas Covid-19 ont été détectées au sein de l'effectif professionnel de l'Olympique de Marseille.

Le début de saison est freiné par la multiplication de cas de Covid-19.

Tout a débuté le 13 août dernier, avec le test positif de Jordan Amavi .

Ensuite, les tests positifs se sont enchaînés avec Steve Mandanda, Maxime Lopez, Valentin Rongier ( le 16 août) et Dimitri Payet ( le 20 août) dernier.

Un protocole stricte

Des aménagements dans les plannings d'entraînements on été effectués, le premier match de la saison, prévu vendredi dernier contre Saint-Étienne a été reporté en septembre.

Ce mardi, le club indique que " L’Olympique de Marseille vient d’apprendre que trois nouvelles suspicions de cas de COVID-19 ont été détectées au sein de son effectif professionnel".

Après  les premiers cinq cas de coronavirus positifs dans l'effectif, le nombre passerait donc à huit cas, si ces trois derniers venaient à être confirmés.  Ces contaminations confirment l'existance d'un foyer de Covid-19 au sein du club.

Le club explique que tous les joueurs sont asymptômatiques.

Report de Brest-OM?

Suite au quatre premiers cas, la commission de la LFP  avait déjà décidé de reporter à une date ultérieure, au 17 septembre, le premier match de Ligue 1 de l'OM prévu ce vendredi 21 août à 19h au stade Vélodrome à Marseille.

Quand est-il du match à Brest prévu ce dimanche 21h? 

Le club indique avoir informer la cellule Covid de la Ligue Professionnelle de Football.

Les joueurs testés positifs sont en quatorzaine.

Le club explique procéder à des tests réguliers au sein de son staff, son effectif  et tout son personnel.


Un report commenté par le coach olympien sur les réseaux sociaux : 
 


La Ligue considère que "le virus est circulant dans le club" à partir du moment où une équipe a "plus de 3 joueurs ou encadrants (à partir de 4) isolés sur 8 jours glissants".

Près de 40 joueurs de Lique 1 issus de 11 clubs ont été testés positifs au Covid-19 ces dernières semaines.

 
C'est le deuxième match pour le club phocéen dans cette pré-saison qui n'a pu se jouer en raison du coronavirus. La rencontre face à Montpellier avait été annulée le 5 août à cause d'un probable cas de Covid-19 dans les rangs montpelliérains.

Les clubs de sports collectifs de la région connaissent des cas positifs de covid-19 depuis plusieurs semaines.

 Multiplication des cas en Paca

Ces cas dans le monde du sport interviennent à un moment où le nombre de cas positifs dans la région augmente fortement, 1.711 en une semaine selon le dernier bilan de l'ARS Paca.

Le nombre de personnes hospitalisées augmente, avec 21 personnes supplémentaires alors que celui en réanimation diminue.

Passage en "zone active"

Avec une "circulation active du virus", les Bouches-du-Rhône, à l'instar de Paris, viennent de passer en vigilance renforcée vendredi 14 août.

Le département était jusqu'à présent le deuxième de France où la covid-19 circulait le plus après la capitale. Un décret a été publié ce jeudi soir au Journal Officiel. 

Le classement du département en zone de "circulation active du virus" permet au préfet d'ordonner la fermeture provisoire d'établissements recevant du public. 

Des nouvelles mesures sanitaires devraient être annoncées prochainement pour les Bouches-du-Rhône et Marseille par le gouvernement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 sport santé société football paca om rugby water-polo sports nautiques