Covid : la situation se dégrade dans les Bouches-du-Rhône alerte l’ARS

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nathalie Deumier
INFOGRAPHIE. Courbes du coronavirus Covid-19 en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
INFOGRAPHIE. Courbes du coronavirus Covid-19 en région Provence-Alpes-Côte d'Azur © FTV

L'Agence Régionale de Santé a publié le 19 janvier son bilan sur la situation de la Covid-19 en Paca. Dans les Bouches-du-Rhône, la siutation est particulièrement défavorable. 

Selon le dernier rapport de l'Agence Régionale de Santé (ARS), les chiffres en région Paca sur la Covid-19 sont moins bons que la moyenne nationale. Le taux de positivité est de 7,6% contre 6,7% dans la moyenne française. 

Dans les Bouches-du-Rhône, la situation est particulièrment défavorable. 158 clusters sont actifs dans ce département (sur 496 dans la région). A titre de contre-exemple, la situation dans les Alpes-Maritimes se stabilise, tandis que les indicateurs biologiques des autres départements de la région Paca sont constants.

Le nombre d'hospitalisations en Paca augmente avec 197 patients supplémentaires, et 11 en réanimation et soins critiques. Le nombre de décès est à la fois important et stable. 198 personnes sont décédées à l'hôpital et 152 en établissement médico-social.

Dans les Bouches-du-Rhône toujours, les hospitalisations et les réanimations ont augmenté : +26 et +15 personnes. Le taux d'occupation des lits de réanimation est désormais de 88,7 %. Dans le Vaucluse, il est à saturation.

A Marseille, la situation es aussi sous tension relèvent les Marins-Pompiers. Les dernières analyses des eaux usées montrent une tendance "toujours à la hausse".  

Retrouvez le rapport complet de l'ARS

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.