Fos-sur-mer : un homme de 63 ans meurt dans un accident de plongée

Un homme de 63 ans a trouvé la mort alors qu'il plongeait en binôme dans le golfe de Fos-sur-mer.
Deux habitués de la plongée sous-marine ont vécu le pire, ce lundi 17 août dans le golfe de Fos-sur-mer.

Arrivés dans le secteur du They-de-la-Gracieuse vers 15 heures, les deux hommes se perdent de vue.

Au bout de plusieurs dizaines de minutes, l'un d'entre eux s'inquiète, et se lance à la recherche de son compagnon agé de 63 ans, en sillonant un banc de sable.

Il finit par apercevoir au loin la bouée de surface de son acolyte. En s'approchant, il se rend compte que son binôme n'y est pas accroché.

L'apnéiste donne immédiatement l'alerte à la gendarmerie, qui appelera en renfort le Centre Régional de Surveillance et de Sauvetage en Méditérranée (CROSS Med).

Aussitôt, un important dispositif de recherche est déployé.

1 hélicoptère, 1 canot et 1 patrouille terrestre à sa recherche


Un hélicoptère de la sécurité civile est chargé de survoler la zone, un canot de sauvetage des marins-pompiers cadrille le golfe, et une patrouille terrestre de gendarmes procède à une batue sur le bord de mer.

Il est 16h34 quand l'hélicoptère repère une silhouette dans l'eau, à 2 mètres de profondeur. L'homme sera ramené inerte au port de Carteau.

Arrivée sur place, l'équipe médicale ne pourra que constater son déces.
   

Les causes du drame encore inconnues


Les raisons de l'accident et la cause de la mort n'ont pas encore été établies.

Une enquête judiciaire pourrait être diligentée afin de définir les circonstances du drame.

"Une imprudence, un malaise... on ne sait pas. Il peut y avoir de multiples causes possibles", explique la Préfecture maritime de la Méditérranée.

Elle rappelle toutefois que "l’apnée sous-marine, comme pour toute activité de loisirs nautiques, reste une discipline potentiellement à risque en Méditerranée."

Afin de recommander aux amateurs de "Ne pas se surestimer et pratiquer son activité à son niveau de compétence et d’entrainement".

Elle conseille également d'éviter les sorties seul, et de toujours disposer d'un moyen de communication en état de marche.

En cas d'accident, le numéro à composer pour prévenir le CROSS Med est le 196 par téléphone ou le canal 16 par VHF.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noyade faits divers apnée sport pompiers