Fos-sur-Mer : ArcelorMittal reprend l'activité de son haut-fourneau à l'arrêt depuis mars

Le deuxième haut-fourneau de l'usine du groupe sidérurgique près de Marseille est en cours de redémarrage. Il était à l'arrêt depuis mars à cause de la crise sanitaire. C'est un signe de reprise de l'activité de l'industrie automobile durement touchée par la crise du Covid.
2.500 personnes travaillent sur le site du groupe sidérurgique ArcelorMittal à Fos-sur-Mer.
2.500 personnes travaillent sur le site du groupe sidérurgique ArcelorMittal à Fos-sur-Mer. © VALLAURI Nicolas/MaxPPP
Il était à l'arrêt depuis le 23 mars en raison de la baisse de la demande en acier de l'industrie automobile. Une conséquence de l'épidémie de coronavirus et des mesures de confinement. Face à la crise, ArcelorMittal n'avait maintenu qu'un seul de ses deux hauts-fourneaux en activité.

Le groupe ArcelorMittal a amorcé il y a une semaine son redémarrage. Le processus va prendre quelques jours.

Des signaux positifs sur les marchés

"Cette reprise d'activité, qui fait suite à des signaux positifs sur nos marchés, reste sous surveillance et correspond à un niveau d'activité estimé à 80%", indique le groupe sidérurgique qui emploie 2.500 personnes sur le site de Fos-sur-Mer. Il fait également travailler 2.500 sous-traitants selon la CGT. 

"Le contexte reste toutefois très incertain et marqué par une faible visibilité sur les marchés de l'acier", précise Bruno Ribo, directeur d'ArcelorMittal Méditerranée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie emploi covid-19 santé société