Un habitant de Roquevaire invente le parasol "anti-vent"

Publié le Mis à jour le

Fini le parasol qui s'envole les jours de grand mistral... André Thomas, retraité habitant Roquevaire, a mis au point une attache spéciale. Son coût : environ 30 euros. L'inventeur déjà primé par le passé, a prévu de commercialiser lui-même son parasol "anti-vent".

C'est tout simple mais encore fallait-il y penser ! C'est d'ailleurs bien souvent là le génie des inventeurs...

A Roquevaire, André Thomas a toujours aimé inventé. Pour lui, qui dit problème, dit solution. En l'occurence, il était temps de faire quelque chose pour ces parasols s'envolant les jours de grand vent et menaçant dans leur chevauchée hasardeuse de blesser les vacanciers. 

Notre retraité Géo Trouve-tout, accompagné par l'Association PACI 13  (Pays d'Aubagne La Ciotat Initiative 13), a donc imaginé un système d'attache de telle sorte que le parasol ne puisse pas s'envoler...et que les estivants puissent profiter à l'ombre et en toute sécurité d'une après-midi à la plage.

Sa fabrication est estimée à 30 euros l'unité. André Thomas a prévu, dans un premier temps, de le commercialiser lui même.

Le reportage de Henri Seurin et Sylvie Garat : 
durée de la vidéo: 01 min 50
Le parasol anti-vent