INFOGRAPHIES. Réforme des retraites : découvrez comment a voté votre sénateur lors de l'examen de ce projet de loi

La chambre haute a adopté, samedi, ce texte fustigé par l'opposition et par les manifestants dans la rue. France 3 Provence-Alpes-Côte Azur vous permet de connaître votre sénateur dans votre département

Une première étape de franchie pour le gouvernement. Le Sénat, à majorité de droite, a adopté samedi 11 mars, la réforme des retraites souhaitée par Emmanuel Macron. La conclusion de dix jours de débats à rebondissements et parfois musclés au sein de la chambre haute. Les sénateurs ont ainsi adopté ce texte critiqué par l'opposition et les syndicats par 195 voix contre 112. Pour savoir comment votre sénateur a voté, France 3 Provence Alpes, vous propose un moteur de recherche qui rassemble toutes les données de ce scrutin. Vous pouvez ainsi décider de choisir en fonction de votre département, du nom de votre représentant ou de son vote.

Ce vote du texte par le Sénat à de quoi réjouir la Première ministre Elisabeth Borne, qui a déclaré dans la foulée : "Une étape importante a été franchie" ajoutant qu'elle est convaincue qu'il "existe une majorité" au Parlement pour adopter la réforme. 

Une semaine décisive à l'Assemblée nationale

Car le projet phare du second quinquennat d'Emmanuel Macron va poursuivre son parcours législatif et aborde une semaine décisive. Un vote crucial l'attend probablement jeudi à l'Assemblée nationale sur fond de forte contestation sociale avec des manifestations et des grèves prévues dans toute la France mercredi 15 mars. 

Après le Sénat, c'est désormais au tour de la commission mixte paritaire (CMP) d'entrer en scène. Ce conclave réunira mercredi 7 députés, 7 sénateurs, et autant de suppléants dans une salle à huis clos du Palais Bourbon avec l'objectif de parvenir à un compromis sur les mesures qu'Assemblée et Sénat n'ont pas votées dans les mêmes termes.

Dans le meilleur des scénarios pour l'exécutif, si députés et sénateurs parviennent à un accord au sein de cette commission, le texte remanié devra être validé jeudi 16 mars à partir de 9h au Sénat, puis à 15h à l'Assemblée. Ce dernier vote, s'il est positif, vaudra adoption définitive par le Parlement.

Le spectre du 49.3

Mais les doutes sur l'existence d'une majorité à l'Assemblée ont ravivé l'hypothèse d'un recours par le gouvernement à l'article 49.3 de la Constitution. Il permet une adoption sans vote mais expose l'exécutif au risque d'une motion de censure. Une perspective que le gouvernement refuse d'envisager. "Nous ne voulons pas du 49.3. Nous voulons transformer notre majorité relative en une majorité absolue", a affirmé dimanche le porte-parole du gouvernement Olivier Véran.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité