Jean-François Federici condamné à 30 ans de réclusion en appel pour une vendetta corse

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP
© AFP PHOTO/GERARD JULIEN

Jean-François Federici a été condamné vendredi en appel à trente ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des Bouches-du-Rhône pour un double assassinat, commis en Corse en février 2011, et présenté par les enquêteurs comme un épisode d'une interminable vendetta entre familles insulaires.

Les jurés ont confirmé le verdict rendu en première instance le 27 janvier 2017. L'avocat général Pierre Cortès avait réclamé, mercredi, la réclusion criminelle à perpétuité. En dépit d'invariables dénégations, Jean-François Federici, 61 ans, a été reconnu coupable d'avoir fait partie d'un commando qui, le 17 février 2011 à Corsia (Haute-Corse), avait abattu Jean-Baptiste et François-Antoine Mattéi, deux cousins âgés de 43 et 63 ans. Les médecins légistes avaient comptabilisé 46 plaies d'entrée sur le corps du premier et 52 sur celui du second.

Les enquêteurs ont présenté ce double assassinat comme l'épisode d'une "spirale mortifère", d'une "vendetta" opposant les familles Mattéi du village de Corsia aux Costa du village de Moltifao, ces derniers s'étant alliés à des membres du clan Federici.
L'empreinte génétique de Jean-François Federici avait été relevée sur une cartouche de chasse saisie sur la scène de crime. 

Jean-François Federici avait été arrêté en février 2016 dans le Var après quatre ans de cavale.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.