La Ciotat : les Nauticales surfent sur l'électrique

Publié le
Écrit par Margaid Quioc .

Le salon nautique de la Métropole Aix-Marseille, les Nauticales s'ouvrent ce week-end à la Ciotat. Cette année les exposants mettent à l'honneur l'énergie électrique.

La fée électricité n'en finit pas de révolutionner nos loisirs. Juché sur une planche de surf, Yannick Strazzieri traverse sans vague et sans bruit le port de la Ciotat. Il est propulsé par l'énergie d'un petit moteur électrique.

"Niveau sensation ça ressemble au snowboard, explique le surfeur qui est aussi responsable de la société Jetsurf Massilia. Plus besoin d'attendre qu'il y aie du vent pour pratiquer !"

L'électrique c'est la dernière tendance en vogue dans l'industrie nautique, que l'on retrouve parmi les exposants présents aux Nauticales.

Le premier argument qui fait mouche, ce n'est pas forcément les économies d'énergies. Mais le nombre de décibels ainsi épargnés. 

"Pour beaucoup de personnes le silence c'est important. On ne gène personne et on peut pratiquer notre activité sportive en toute tranquilité", estime Yannick Strazzieri.

Equiper son ancien bateau d'un moteur électrique

De plus en plus de plaisanciers se renseignent sur l'électrique, attirés par des batteries sont de plus en plus performantes. d'autant qu'il n'y a pas besoin de se débarraser de son vieux bateau pour passer à l'électrique.

"On propose de garder la coque et de simplement remplacer le moteur thermique par un moteur électrique", détaille Jean-Pascal Plumier, gérant de la société OZO. Spécialisé dans l'équipement de vélos électriques, avec son associée Elodie Lauruol, il s'est récemment lancé dans l'industrie nautique. 

Il faut compter un peu plus de 900 euros pour équiper un Kayak en électricité. Mais les plus sportifs préféreront toujours le bon vieux coup de pagaie.

La dix-neuvième édition des Nauticales se tient jusqu'au 27 mars.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité