Marignane : 15 ans de travail assuré pour Airbus Helicopters grâce à la commande de 169 Guépard pour les forces armées.

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mariella Coste

L'hélicoptère H160M "Guépard" est assemblé dans notre région. De quoi rassurer et pérenniser plus de 12 000 emplois sur le site de Marignane et ceux des sous-traitants.

Bonne nouvelle

C'est une bonne nouvelle pour l'emploi en région : la commande ferme du gouvernement à Airbus de 169 hélicoptères H160M "Guépard", un contrat de 10 milliards d'euros au total. Du travail pour au moins 15 ans ! De quoi pérenniser les savoir-faire et les emplois d'Airbus Helicopters, leader européen des hélicoptères civils et militaires. A Marignane, 8 500 salariés travaillent sur site. 12 000 en incluant les PME partenaires.

La ministre des Armées, Florence Parly l'avait annoncée en 2019, et a réaffirmé dans un communiqué ce mercredi que 

Le Guépard fournira à nos armées les moyens de mener de manière plus efficace leurs missions pour les 40 prochaines années. ×

Ils remplaceront des hélicoptères Gazelle, Alouette III, Dauphin, Panther et Fennec, dont certains sont en service depuis... plus de 40 ans !

 Ces appareils seront répartis entre les différents corps :

  • 80 pour l'armée de Terre
  • 49 pour la Marine nationale
  • 40 pour l'armée de l'Air et de l'Espace

Onze appareils supplémentaires ont également été commandés, appelés H160 (sans le M de Militaire) :

  • 10 pour la Gendarmerie Nationale
  • Le 11e destiné à la Direction générale de l'Armement "pour assurer les essais en vol de mise au point, de qualification des équipements et des futurs systèmes d'armes", selon le ministère.

Cette production du Guépard irriguera toute la filière aéronautique française et contribuera à maintenir durablement plus de 2 000 emplois en France, s'est également félicité le ministère des Armées, en soulignant que ce contrat sécurisait l'activité industrielle du site Airbus Helicopters de Marignane pour les 15 prochaines années.
Joli cadeau de Noël aussi pour les PME sous-traitantes : 80% des fournisseurs des pièces sont installés dans le Sud de la France selon le ministère des Armées.