44e Grand prix cycliste "La Marseillaise, c’est très costaud", selon Thomas Voeckler

Publié le
Écrit par Michel Aliaga et Katia Chaumulon

L’ancien porteur du maillot jaune est aujourd’hui sélectionneur de l’équipe de France. Thomas Voeckler adore les routes de Paca. Il s’est livré au jeu des questions-réponses à quelques jours du 44e Grand Prix Cycliste de Marseille La Marseillaise.

Thomas Voeckler, coureur cycliste français, professionnel de 2001 à 2017, sera le consultant de France 3 Provence-Alpes pour cette première course professionnelle au monde de l'année.

Actuellement il entraîne les minimes et cadets de son club de La Roche-sur-Yon. Il sera rendra à Marseille samedi "cette course je l’adore".

La pandémie ne s'est pas encore échappée. Bien présente, les organisateurs font avec. La conférence de presse a été réduite, avec une diffusion sur les réseaux sociaux.

Le Grand Prix cycliste la Marseillaise doit s'adapter aux conditions sanitaires. Avec une jauge réduite, la course aura lieu c'est l'essentiel.

Le parcours

La nouveauté de cette 44e édition est la route des Crêtes. Elle se fera à l'envers avec une montée de 23%. Ce qui permettra certainement une échappée lors des vingt derniers kilomètres.

Des paysages subliment attendront coureurs et spectateurs entre la Sainte-Victoire, Cassis, les Crêtes, la Gineste et l'arrivée au stade Vélodrome.

Tous les meilleurs français participent à la course ainsi que tous les meilleurs protagonistes de la saison passée.

Thomas Voeckler estime que "pour une première course, c’est du très costaud.. si tu n'es pas bien préparé, tu passes un sale moment. Les bosses vont faire mal."

Lui qui a souvent brillé sur les routes de notre région, nous confie que "c’est l’un de mes meilleurs souvenirs dans votre belle région… J'avais fait coup double: étape et classement général."

Je prends mon rôle de consultant avec sérieux et gourmandise.

Thomas Voeckler

Les routes de notre région

"Le profil des routes avec des montées et des descentes convient bien à mon profil de puncheur", détaille Thomas Voeckler.

"J’ai gagné le Tour du Haut-Var, des étapes de Paris-Nice, l’étoile de Bessèges, 2e en 2009 de ce grand prix de la Marseillaise et puis surtout j’ai été champion de France près de Gap en 2004 et j’ai gardé mon maillot jaune en haut du Galibier en 2011."

Un pronostic pour dimanche ?

Difficile selon Thomas Voeckler de faire un pronostic cela dépendra bien sûr de la forme des cyclistes, s'ils n'ont pas pris de kilos en trop.

Et surtout "ce sont les coureurs qui décideront. On ne peut jamais prévoir. C’est la beauté de notre sport. Mais bon on n’aura pas un sprint massif trop dur à la fin de l’étape."

Côté Français, Thomas Voeckler compte bien discuter avec eux avant le départ, "leur demander comment ils se sentent. Mais bon évidemment je ne vais pas tirer d’enseignement après une course."

En 2021, C'est Aurélien Paret-Peintre qui a remporté le 43e Grand Prix cycliste de Marseille.

La première classique de l'année en Europe se déroule en Provence-Alpes Côte d'Azur. Le Grand Prix sera diffusée sur l'antenne de France 3 Provence-Alpes à partir de 15h15 dimanche 30 janvier.

À suivre aussi sur notre site internet et nos réseaux sociaux.