Cet article date de plus de 3 ans

L'ancien couvent Levat de la Belle de Mai transformé en résidence d'artistes éphémère à Marseille

L'association Juxtapoz a loué pour trois ans l'ancien couvent Levat de la Belle de Mai à Marseille. 90 artistes se partagent cette résidence d'artistes insolite et éphémère. 
Mademoiselle Maurice, rainbori-gamiste en résidence dans l'ancien couvant Levat à Marseille.
Mademoiselle Maurice, rainbori-gamiste en résidence dans l'ancien couvant Levat à Marseille.
Les Soeurs victimes du Sacré Coeur de Jésus ont habité ce lieu sans en sortir, dans la plus grande discrétion, au coeur du quartier de la Belle de Mai à Marseille. Les religieuses ont déménagé en Vendée et le couvent Levat a fermé ses portes, ou plutôt il les a ouvertes, pour accueillir des artistes, des enfants, des poules et des chiens.... 

Cité d'artistes


L'association Juxtapoz a transformé le lieu de recueillement en lieu de création éphémère. Il abrite désormais 40 collectifs d'artistes en résidence pour trois ans. Designers, céramistes, photographes, stylistes, plasticiens, musiciens ou comédiens... ils sont 90 à avoir investi les bâtiments de l'ancien couvent, de la chapelle au dortoir en passant par le parloir, la verrerie ou l'étable. 
Mais, ici on se croise aussi des enfants le mercredi. Le jardin accueille des ateliers pour la maison pour tous de la Belle Mai. Dans ce lieu magnifique de 17000 m2, les soeurs cloîtrées ont vécu en totale autonomie alimentaire pendant 150 ans.

Elles cultivaient leurs légumes et élevaient leurs poules, leurs canards et leurs lapins.  A la demande des résidents, le poulailler a repris du service.  L'ancien couvent est redevenu un lieu de vie, atypique et éphémére... le temps de la concertation publique menée sur le projet urbain voulu par la mairie, propriétaire des lieux.  

Reportage de Valérie Smadja et Laurent Esnault : 
durée de la vidéo: 03 min 35
L'ancien couvent Levat transformé en cité d'artistes



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture