Après Maître Gims, Kendji Girac ou Mika, Soprano rentre au musée Grévin

Après Maître Gims, Kendji Girac et Mika, Soprano rentre au musée Grévin, ici lors de la prise de mesures dans les ateliers du musée pour la création de son personnage. / © Musée Grévin
Après Maître Gims, Kendji Girac et Mika, Soprano rentre au musée Grévin, ici lors de la prise de mesures dans les ateliers du musée pour la création de son personnage. / © Musée Grévin

C'est une nouvelle reconnaissance pour le chanteur né à Marseille. A 40 ans, Soprano, de son vrai nom Saïd M’Roumbaba, va aussi avoir sa réplique de cire dans le non moins célèbre musée Grévin, aux côtés d'autres artistes comme Gims, Kendji Girac, Mika ou encore Jenifer.

Par GB

Dès le 20 septembre, les visiteurs du musée Grévin pourront découvrir un Soprano plus vrai que nature et se prendre en photo à ses côtés, à quelques jours de ses concerts, les 11 et 12 octobre au Vélodrome à Marseille.

"C'est un truc de fou de savoir que je vais avoir un double à côté de célébrités légendaires dont Michael Jackson, c'est un honneur!"

Pour son personnage, Soprano sera vêtu de la tenue qu'il portait lors de la cérémonie des NRJ Music Awards 2018, où il a été sacré pour la troisième fois. "On a gardé cette tenue, on s'est dit que ça mélangeait The Voice (le rappeur est jury de l'émission, ndlr), ma carrière, la scène... ça me résumait bien."

Son dernier album Phoenix, sorti le 9 novembre 2018 a été certifié triple disque de platine avec près de 350.000 exemplaires vendus.
Après Maître Gims, Kendji Girac et Mika, Soprano rentre au musée Grévin, ici lors de la prise de mesures dans les ateliers du musée pour la création de son personnage. / © Musée Grévin
Après Maître Gims, Kendji Girac et Mika, Soprano rentre au musée Grévin, ici lors de la prise de mesures dans les ateliers du musée pour la création de son personnage. / © Musée Grévin

Séance photos, prise de mesures, Soprano scanné

"On m'a analyé, on m'a scanné, on m'a mis des gants silliconés, on m'a regardé les yeux, s'amuse l'artiste, moi qui croyait être blond aux yeux bleus maintenant j'en suis sûr, je ne le suis pas!"

Séance photos, prise de mesures, Soprano a du se plier à l'exigence des ateliers du musée Grévin pour la réalisation de son double. 

"On a essayé de trouver la posture qui pouvait réunir ma personnalité, l'image que les gens ont de moi; c'est surtout la scène qui me définit je pense, c'était une longue conversation".

Une part d'histoire de la culture française

Actuellement en tournée, Soprano sera en concert les 11 et 12 octobre au stade Vélodrome. "Déjà faire un stade Vélodrome, c'était même pas dans mon cerveau, alors être dans le musée Grévin!"

"Le fait d'être au musée Grévin, ce qui touche c'est de se dire que dans 10, 15, 20 ans, il y aura une statue de moi, quelque part cela veut dire que je fais partie de l'histoire de la culture française, c'est énorme, surtout de là où je viens."
Dédicace de Soprano au musée Grévin pour l'arrivée de son double, le 20 septembre 2019. / © Musée Grévin
Dédicace de Soprano au musée Grévin pour l'arrivée de son double, le 20 septembre 2019. / © Musée Grévin

Né à Marseille de parents comoriens

Soprano est né à Marseille, de parents venant des Comores. Il a grandi dans les quartiers nord, réputés difficiles, du Plan d’Aou aux Balustres.

La cité phocéenne est toujours son port d’attache. L'artiste se plait à y revenir régulièrement, entre deux tournées, enregistrements et plateaux de télévision.

Ses artistes références ne sont autres que Michael Jackson, Daniel Balavoine, Eminem, mais aussi des artistes de la World music comme Tiken Jah Fokoli.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus