L'astragale de Marseille, cette plante emblématique des Calanques qu'il faut protéger

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sidonie Canetto .

L'afflux massif de promeneurs sur le littoral et le Parc National des Calanques a de graves conséquences sur la biodiversité des lieux. L'astragale de Marseille notamment est menacée. Des opérations ont lieu pour replanter des pieds de cette plante aux propriétés indispensables. 

Le projet est né de la réunion de chercheurs de l’Institut méditerranéen de bio-diversité et d'écologie marine et continentale et des gestionnaires du Parc National des Calanques. Ensemble, ils ont décidé de recenser les plants d'astragale, où ils se trouvent et où ils se développent le mieux.

Une espèce en voie de disparition

Au niveau national, cette espèce est protégée et la majeure partie se situe dans le Parc National des Calanques et sur le littoral. Il ne reste que 5.000 pieds de cette plante.



"Il y a une mortalité conséquente, on le sait grâce au suivi réalisé, nous assistons à une érosion de cette bio-diversité, explique Frédéric Petenian de l'Agence régionale pour l'environnement et la biodiversité. C'est pour cela que des opérations de plantation sont réalisées au niveau du littoral". 

Replanter pour repeupler



3.000 pieds ont été plantés en novembre 2019, selon un protocole scientifique. Les graines ont été selectionnées et les sites d'implantation correspondent à des niches écologiques favorables à leurs développements.



"En les protégeant, on protège tout un éco-système et enfin elle rend tout un tas de services", indique Laureen Keller, chargée de mission Life au Parc National des Calanques.



"Elle permet à des insectes de se développer car ils la pollinisent, et ensuite parce que la particularité sur le littoral des Calanques c'est qu'il est proche du centre-ville, qui a un fort passé industriel avec une pollution aux métaux lourds. Cette plante a la propriété de fixer ces métaux".Avec l'opération de plantation de ces 3.000 nouveaux pieds d'astragale, les scientifiques espèrent qu'au moins 30% des nouveaux pieds d'astragale survivent. 



Et au passage, il est fortement recommandé aux promeneurs de rester sur les chemins balisés...

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité