Attaqué au testicule droit, un livreur de colis raconte sa mésaventure :"J'ai couru jusqu'à la voiture en criant au secours"

Le jeune homme de 28 ans a été attaqué par un malinois lors d'une livraison. Il a failli perdre son testicule droit et a décidé de porter plainte contre la propriétaire de l'animal.

C'était une journée tranquille pour Adel*. Ce chauffeur-livreur effectuait ce mercredi sa tournée habituelle à Marignane. C'était sans compter l'agitation d'un malinois derrière le portail d'une cliente. "En temps normal, lorsque les chiens sont dangereux ou énervés, on donne le colis à travers les grilles", explique-t-il à France 3 Provence. Cette fois-ci, la propriétaire du chien a ouvert les portes, laissant ainsi la voie libre à son chien. Ce dernier s'attaquera au testicule droit du jeune livreur de 28 ans. 

"J'ai couru jusqu'à la voiture en criant au secours. La propriétaire était occupée à courir derrière son chien. J'ai appelé mon employeur et les pompiers", narre-t-il. 

"Maintenant, j'ai peur des chiens"

Très vite, il sera pris en charge à l'hôpital de la Timone. Le jeune homme devra subir une opération  : "les médecins ont eu peur d'une infection et que je perde mon testicule". Adel s'en sortira finalement avec une opération, un accident de travail et une lourde médication. 

Si la santé du livreur est affectée, les conséquences de cette attaque sont également psychologiques  :  "Le moral n'est pas au beau fixe. Je n'arrive pas à dormir même si ça va mieux avec les calmants. Mon été est gâché et surtout maintenant, j'ai peur des chiens".

Hervé Street, président de l’Association de défense des sous-traitants et des livreurs transport France (ADSTTF), est solidaire de ce choc :  "Nous n'avons jamais vu un incident d'une telle gravité".

Témoigner du quotidien des livreurs

Adel a décidé de porte plainte contre la propriétaire du chien. L'ADSTTF s'est constitué porté civile dans le dossier "afin de témoigner des violences régulières, faites aux livreurs",  poursuit Hervé Street.

Afin d'éviter la reproduction de ce genre d'accident, le militant souhaite lancer une campagne de sensibilisation sur le métier de livreur :  "Afin que les gens comprennent notre quotidien et éviter ainsi les énervements pour un retard ou qu'un autre client ouvre les portes avec un malinois ou un berger allemand derrière lui". À bon entendeur. 

*le prénom a été modifié

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité