Bouches-du-Rhône : terrasses, musées, cinémas, salles de sport... un déconfinement incertain face au virus

Un couvre-feu repoussé, des terrasses et des salles de sport qui rouvrent... chacun attend la levée progressive du confinement. Mais Emmanuel Macron maintient des "freins d'urgence" sanitaires dans les départements où le virus circule encore. Et c’est le cas des Bouches-du-Rhône.

Le retour des clients en terrasses se fera-t-il le 19 mai à Marseille ?
Le retour des clients en terrasses se fera-t-il le 19 mai à Marseille ? © VALERIE VREL/maxPPP

Emmanuel Macron a dévoilé jeudi un plan national de déconfinement en plusieurs étapes, autour de trois dates : le 19 mai, le 9 juin et le 30 juin.  

Le retour à une vie quasi-normale avant l’été est espéré par tous mais le président de la République maintient la menace de freins d'urgence dans les départements où le taux d’incidence est supérieur à 400 et où les hôpitaux sont sous tension. Ce qui est le cas des Bouches-du-Rhône, un taux de 474 le 28 avril et 326 malades Covid en réanimation.

Les Marseillais retrouveront-ils un peu de liberté en même temps que leurs voisins de la Côte d’Azur ? Pour l’heure, personne ne sait. L’adjointe en charge de la Santé, Michèle Rubirola "n’a aucune information". "Il est vrai que le taux d’incidence est encore élevé dans les Bouches-du-Rhône, reconnaît-elle, on attend."

"Une fois de plus on anticipe, on se prépare à rouvrir, ajoute-elle, insistant sur l'importance de la vaccination de masse, plus on sera vaccinés, plus on pourra ouvrir". 

Même inquiétude du côté des professionnels la restauration de l'UMIH 13. Le président, Bernard Marty, reste prudent, "on a aucune idée de comment ça se fera".

Ce devrait être au préfet des Bouches-du-Rhône de préciser le calendrier. Il devrait prochainement rencontrer les acteurs concernés. En attendant, chacun s'en tient aux étapes annoncées par le chef de l'Etat.

- Le couvre-feu repoussé à 21 h.

- Réouverture des terrasses des bars et restaurants, avec un maximum de six personnes par table.

- Réouverture des lieux culturels - dans la limite de 800 personnes en intérieur et 1.000 en extérieur. Le maire de Marseille a annoncé que les musées municipaux seront "gratuits sans limitation de temps" à partir de cette date. Il autorise aussi l’installation ou l’extension de "terrasses éphémères" pour les professionnels de la restauration "peut-être jusqu’à l’été". La ville prépare des mesures d’accompagnement du public avec des médiateurs de lutte anti-covid dans les lieux festifs.

- Réouverture des commerces non essentiels avec des jauges et protocoles adaptés

- Le couvre-feu repoussé  à 23h.

- Réouverture des cafés, bars, restaurants en intérieur, avec maximium six personnes par table.

- Réouverture des salle de sport après sept mois de fermeture.

-Réouverture des stades et équipements sportifs.

- Réouverture des salons et foires d'exposition.

- Assouplissement du télétravail.

- Levée complète du couvre-feu.. si la situation sanitaire le permet !

- Feu vert pour les évènements de plus de 1.000 personnes (festivals) avec le pass sanitaire sous condition de test négatif de moins de 72 heures ou certificat d'immunité.

Mais attention, pendant toute la période de sortie de crise qui s'etend jusqu'au 31 octobre, le gouvernement conserve la possibilité de reinstaurer des mesures restrictives si l'épidémie connaît un nouveau rebond. L'institut Pasteur a d'ores et déjà annoncé que la France n'était pas à l'abri d'une 4e vague dès cet été en cas de déconfinement trop rapide.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société covid-19 santé économie culture sport