Bus de nuit et colère des taxis : "c'est notre boulot pas celui des transports en commun"

Un nouveau bus de la régie des transports à Marseille est en service. Il s'agit d'une ligne de nuit (le "59") avec un départ sur le Vieux-Port vers la colline de la Garde. La particularité ? Le chauffeur adapte son itinéraire en fonction des demandes des voyageurs. Une nouveauté qui ne passe pas pour les chauffeurs de taxi qui y voient une concurrence déloyale.

À en croire les taxis marseillais, c'est une révolution dans les transports en commun. Une nouvelle ligne de nuit a fait son apparition le 1ᵉʳ juin 2024, et sa particularité et de s'adapter aux noctambules. Ces derniers, en montant dans le bus, indiquent le lieu où ils souhaitent être déposés. Un service de transport à la demande sans réservation, qui depuis sa mise en place plombe les courses de nuit, selon les chauffeurs de taxi. Ils ont d'ailleurs bloqué les bus pour manifester leur colère ce dimanche 2 juin. L'action n'est pas passée inaperçue sur le Vieux-Port.

Un service renforcé

La Régie des transports métropolitains (RTM) a annoncé le 29 mai dernier une densification des transports en communs. Et en particulier les bus et les bus de nuit. En partie pour renforcer l'offre depuis l'arrêt des métros à 21h.

"Des lignes qui s'arrêtaient à 19 heures vont aller jusqu'à 23 heures, d'autres jusqu'à une heure du matin", annonçait Catherine Pila, vice-présidente de la Métropole Aix-Marseille en mai dernier. L'objectif : "permettre à ceux qui travaillent et à ceux qui se déplacent pour les loisirs de pouvoir le faire de la manière la plus fluide possible, et plus vertueuse pour l'environnement". 

La RTM comptait 11 lignes de bus de nuit. Depuis le 1ᵉʳ juin, elles sont six de plus, soit 17 lignes en tout. Les amplitudes horaires ont été élargies, et ce, toute l'année, pour pallier l'arrêt du métro à 21 heures.

Et c'est notamment le cas de la ligne "59" dans le viseur des taxis marseillais.

Cette nouvelle ligne de nuit se situe sur le Vieux-Port, au niveau du cours Jean Ballard et va rallier la colline de la Garde, de 21h à 1h, sept jours sur sept avec un départ toutes les demi-heures. La particularité, "le chauffeur adapte son itinéraire en fonction de demandes des voyageurs", indique la RTM sur son site.

De la concurrence déloyale

Et c'est justement ce dernier point qui crispe les chauffeurs de taxi. "on est choqué et en colère que la RTM, qui a des subventions, nous mette en face un service qui dépose les gens en bas de chez eux, les arrêts personnalisés, c'est notre boulot, pas celui des transports en commun", explique Eric Bouclon secrétaire général du syndicat des taxis marseillais.

On est choqué et en colère que la RTM, qui a des subventions, nous mette en face un service qui dépose les gens en bas de chez eux

Eric Bouclon, syndicat des Taxis marseillais

France 3 Provence-Alpes

Selon ce professionnel du transport de personnes, " nous ne sommes pas contre le développement des transports en communs à Marseille, mais on a assez de concurrence déloyale sans qu'on nous en rajoute, on ne comprend pas le but de ce nouveau service"

Et le point qui les irrite le plus est la localisation de cette nouvelle ligne : " Cette ligne n'a aucune justification, elle part du cours Jean Ballard, donc le Vieux-Port, pile à la station de la comète, qui est en centre-ville et celle où il y a le plus de taxis, toute la nuit à Marseille, c'est limite de la provocation."

Depuis sa mise en place, le nombre des courses s'est réduit à peau de chagrin, "de l'ordre de 50 à 80% selon les soirs".

"On aimerait rencontrer la RTM, Madame Pila et discuter de ce nouveau service. S'il n'y a pas de modifications, la RTM nous retrouvera sur son chemin à nouveau", indique Eric Bouclon, secrétaire général du syndicat des taxis marseillais.

Ce sont des arrêts à la demande, pas des arrêts personnalisés

Pour la RTM, "ce n'est pas de la concurrence déloyale, car ce n'est pas de l'acheminement personnalisé". 

S'il y a un seul passager, le chauffeur le conduira à son arrêt, s'il y a plusieurs arrêts existants demandés, les arrêts sont rentrés dans un logiciel.

RTM

France 3 Provence-Alpes

Ce bus "59" de nuit reprend les trajets de plusieurs bus de jour et ne fait pas l'itinéraire d'une seule ligne et comporte 48 arrêts possibles existants.

"Les passagers, lorsqu'ils entrent dans le bus, indiquent au chauffeur à quel arrêt existant, ils doivent descendre. S'il y a un seul passager, le chauffeur le conduira à son arrêt, s'il y a plusieurs arrêts existants demandés, les arrêts sont rentrés dans un logiciel, type GPS qui indique au chauffeur le meilleur itinéraire".

La particularité de cette ligne, c'est que le départ se fait uniquement sur le Vieux-Port, aucun passager ne monte en cours de route. Les départs se font de 21h à 1h du matin toutes les demi-heures. Et la RTM précise que ces bus ne sont pas sur réservation et que les titres de transports habituels sont acceptés.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité