Bus de nuit, horaires prolongés... Comment la RTM va renforcer ses lignes de transports en commun à Marseille

À partir du 1er juin, la RTM augmente la fréquence de son réseau de transports. Si l'objectif premier est d'absorber les touristes des Jeux olympiques et des personnes allant à la plage, la plupart des lignes resteront renforcée à l'année pour pallier le manque de métro à la nuit tombée.

La Régie des transports métropolitains (RTM) a annoncé mercredi 29 mai une bonne nouvelle aux Marseillais. À partir du 1er juin, le réseau de transports va renforcer ses lignes de bus. Chaque été, les lignes au bord du littoral sont presque doublées pour permettre aux touristes et aux locaux d'aller vers les plages. Mais selon la Métropole, cette densification va durer à l'année.

Six lignes de bus en plus la nuit

"Des lignes qui s'arrêtaient à 19 heures vont aller jusqu'à 23 heures, d'autres jusqu'à une heure du matin", annonce Catherine Pila, vice-présidente de la Métropole Aix-Marseille. L'objectif : "permettre à ceux qui travaillent et à ceux qui se déplacent pour les loisirs de pouvoir le faire de la manière la plus fluide possible, et plus vertueuse pour l'environnement". 

Aujourd'hui, la RTM compte 11 lignes de bus de nuit. À partir du 1er juin, elles seront six de plus, soit 17 lignes en tout. Les amplitudes horaires vont également être élargies, et ce, toute l'année, pour pallier l'arrêt du métro à 21 heures.

Des Noctambus jusqu'à 4h30

Il y a un an, une concertation a été réalisée avec près de 7000 usagers. Beaucoup d'étudiants déclaraient ne plus pouvoir sortir le soir à cause de l'arrêt des métros dès 21 heures. La RTM a annoncé lancer une nouvelle ligne de bus nocturne : le Noctambus. À partir du 5 septembre, les Noctambus circuleront jusqu'à 4h30 du matin dès le jeudi soir, reliant les facultés au centre-ville.

Trois communes limitrophes de Marseille verront l'arrivée de nouvelles lignes : Septèmes, Plan de Cuques et Allauch. Pour désenclaver les Allaudiens, le réseau de bus devrait doubler en 2025, et passer de 3 lignes à 6 lignes. Ces bus les emmèneront aux métros La Rose, La Fourragère, et la station de la gare de la Barasse, dans le secteur de La Valentine. De plus, d'ici fin 2025, le tramway desservira ces communes, ce qui permettra de désengorger les routes.

Pour ce faire, la Métropole annonce le recrutement de 500 personnes. Pour le moment, elle ne prévoit pas d'augmentation du prix du billet.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité