Chants homophobes au Vélodrome : le replay d'un match de l'OM suspendu par Amazon Prime

Dimanche dernier, des supporters ont entonné des chants à caractère homophobe au stade vélodrome. La vidéo de ce match comptant pour le championnat de Ligue 1 de football a été supprimée par la plateforme Amazon Prime.

"Terminé". Sur la plateforme Amazon Prime, il n'est plus possible de regarder le replay du match de foot opposant l'Olympique de Marseille au Racing Club de Lens. La rencontre s'est tenue le dimanche 28 mai, et devait pourtant rester en ligne pendant sept jours.

Mais la plateforme a décidé ce jeudi de supprimer la vidéo à cause de "chants et insultes homophobes" scandés par les supporters et audibles dans le replay, a précisé Amazon Prime à nos confrères de l'AFP.

L'alerte lancée par un collectif

L'alerte a été lancée mercredi, par Rouge Direct, un collectif de lutte contre l'homophobie dans le sport, "attentif aux dérapages, provocations, injures et incivilités dans les stades". Sur la bande son du match diffusé sur Prime, on entend des supporters Marseillais scander un chant homophobe, vers la 73e minute de jeu, alors que l'OM mène la partie par un but à zéro.

Pour Rouge direct, "ces chants constituent des délits d'injures publiques en raison de l'orientation sexuelle, punis d'un an de prison et 45 000 euros d'amende". Le tweet est relayé notamment par les influenceurs "le coin des LGBT+", très actif sur les réseaux sociaux.

Les chants à caractère homophobes sont omniprésents dans les travées des stades de foot. La plateforme affirme avoir supprimé pas moins de 15 matches depuis de Ligue 1 et Ligue 2 pour ces raisons, dont un Lyon-Marseille disputé le 4 février dernier.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité