Coronavirus : 20 millions de masques et du matériel médical acheminés vers la France par le groupe CMA CGM

Un avion-cargo affrété par CEVA Logistics, filiale du groupe CMA CGM, a atterri dimanche matin à Paris-Charles De Gaulle avec à son bord 16 millions de masques à destination des collectivités, des hôpitaux et des entreprises.

Coronavirus : 20 millions de masques et du matériel médical acheminés par le groupe CMA CGM.
Coronavirus : 20 millions de masques et du matériel médical acheminés par le groupe CMA CGM. © CPelletier - MKTLV
Ce vol fait partie d'un pont logistique mis en place entre la Chine et la France par l’entreprise de transport CMA CGM, dont le siège est à Marseille.

Deux premières cargaisons de masques et de matériel médical sont arrivées les 9 et 10 avril en France. Dimanche, ce sont 600 m3 de matériels de protection supplémentaires qui se sont posés dans un avion-cargo d'Air France sur le tarmac de Roissy.

20 millions de masques et d'équipements ont été ainsi acheminés en France en quatre jours, se félicite le groupe. Une partie de cette cargaison est destinée aux régions Hauts-de-France et à la Corse. 

Ces masques sont destinés aux hôpitaux, aux EHPAD, mais aussi "aux collectivités locales et aux entreprises, notamment de la grande distribution et aux commerces encore en activité", précise Mathieu Friedberg, directeur général de CEVA Logistics
11/04/2020. 600 m3 de matériel médical acheminés par le groupe CMA CGM à bord d'un avion cargo d'Air France.
11/04/2020. 600 m3 de matériel médical acheminés par le groupe CMA CGM à bord d'un avion cargo d'Air France. © CPelletier - MKTLV

Sécuriser les masques, principale difficulté en Chine

"C'est notre métier, c'est de la logistique mais ce qui est nouveau c'est l'ampleur de la crise et l'état d'urgence qu'elle imprime", explique Mathieu Friedberg.

"Pratiquement il s'agit de rassembler les masques commandés par tout un tas de gens aujourd'hui, de les amener à nos entrepôts de Shangaï pour qu'ils partent ensuite dans un avion, deux fois par semaine."

Le plus compliqué repose sur la partie chinoise reconnait le logisticien, revenant sur les détournements de masques survenus en début de confinement, "du fait de la multiplication des points de production et de l'importance de la demande".

"Des marchandages peuvent arriver avant l'arrivée sur le tarmac", a précisé Mathieu Friedberg, mais une fois que la marchandise est prise en charge, il n'y a plus de risque, elle est gérée dans nos entrepôts, dans nos conteneurs pour l'aérien, elles arrivent en France, donc la chaîne est maîtrisée".

Implanté dans plus de 160 pays, le Groupe CMA CGM se mobilise également dans le reste du monde. CEVA Logistics contribue notamment au pont logistique organisé depuis la Chine vers les États-Unis et l’Amérique latine.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter