Coronavirus : Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à l'IHU Méditerranée de Marseille

Illustration : Didier Raoult et ses équipes reçoivent aujourd'hui la visite du chef de l'Etat Emmanuel Macron. / © GEORGES ROBERT / MAXPPP
Illustration : Didier Raoult et ses équipes reçoivent aujourd'hui la visite du chef de l'Etat Emmanuel Macron. / © GEORGES ROBERT / MAXPPP

Le président de la République Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à l'IHU Méditerranée de Marseille. Ce dernier doit bientôt, comme il l'a précisé dans une vidéo hier, dévoiler les résultats des tests sur plus de 1.000 patients du traitement à base d'hydroxychloroquine.

Par Jean Poustis, Annie Vergnenègre (AFP)

Le professeur Didier Raoult a accueilli ce jeudi 9 avril le président de la République Emmanuel Macron au sein de l'Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Méditerranée à Marseille.

Le professeur marseillais devrait évoquer avec le chef de l'Etat les résultats de son essai sur l'hydroxychloroquine associée à de l'azithromicyne contre le Covid-19. L'infectiologue a le soutien de nombreuses personnalités médicales et la pétition en faveur de son traitement initié par Philippe Douste-Balzy a recueilli plus de 400.000 signatures.

L'essai en question a porté sur 1.061 patients testés positifs au nouveau coronavirus (contre quelques dizaines dans les études précédentes), qui ont reçu pendant "au moins trois jours" ce traitement promu par le spécialiste des maladies infectieuses.

Une charge virale nulle chez 91 % des patients traités

Après 10 jours, plus de neuf sur dix (91,7%) avaient une charge virale nulle, c'est-à-dire qu'on ne trouvait plus de coronavirus dans leurs prélèvements, et cinq personnes (0,5%) sont décédées, des patients de 74 à 95 ans.

Ce pourcentage est "significativement plus bas" que chez "les patients traités sous d'autres régimes à la fois à l'IHU et dans tous les hôpitaux publics marseillais", indique ce résumé. L'intégralité de l'étude n'est pas encore rendue publique.

L'efficacité de ceprotocole est contestée dans le milieu hospitalo-universitaire. Emmanuel Macron, qui s'est déja entretenu avec le Pr. Raoult n'a jusqu'à présent pas pris position sur cette controverse, qui agite aussi l'opinion et la classe politique. 

Ce déplacement s'inscrit dans une séquence de consultations que mène le chef de l'Etat afin de préparer l'allocution télévisée qu'il prévoit de faire lundi soir, à 20H02, notamment en vue de confirmer la prolongation du confinement.

Une légitimation du chercheur

Cette visite a été tenue secrète jusqu'au dernier moment. Des policiers ont été déployés devant les grilles de l'IHU où des Marseillais se sont présentés pour se faire dépister. 
Des policiers ont été déployés devant les grilles de l'IHU à Marseille. / © Sophie Accarias/FTV
Des policiers ont été déployés devant les grilles de l'IHU à Marseille. / © Sophie Accarias/FTV
Pour l'expert Frédéric Dabi, la rencontre avec le professeur Raoult est "un acte fort" qui montre qu'Emmanuel Macron "consulte tout le monde" et pas seulement les membres du Conseil scientifique ou du CARE.

C'est à la fois "une manière de contrôler la parole de Didier Raoult parce qu'il ne pourra pas dire qu'il n'a pas été écouté" mais aussi "une formidable légitimation de ce chercheur" pourtant controversé, précise le directeur général adjoint de l'institut de sondage Ifop.

La visite présidentielle n'a pas tardé de faire également réagir sur les réseaux sociaux.

Le président de la région Paca Renaud Muselier salue la visite du président Macron qu'il voit comme "une marque de reconnaissance de l’Etat pour ce grand médecin. Ce chercheur de dimension mondiale est un atout scientifique unique, face au coronavirus".
"J'espère que la venue d'Emmanuel Macron  accélérera la reconnaissance de son traitement à base de chloroquine contre le virus", a réagi de son côté Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs LR.

Hier, dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux, le professeur Didier Raoult a affirmé la présentation imminente de ses résultats. Par rapport à d'autres molécules, la chloroquine et l'hydroxychloroquine ont l'avantage d'être déjà prescrite donc disponible, peu chère et ses effets bien connus.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus