Covid 19 : le maire de Marseille alerte sur la situation de l'épidémie dans sa ville

Benoît Payan s'inquiète de l'aggravation de la circulation du virus dans la ville révélée par les dernières analyses effectuées dans les eaux usées. A la veille de nouvelles mesures annoncées par le gouvernement, la situation apparaît également de plus en plus tendue dans les hôpitaux de la région.

Les marins-pompiers de Marseille scrutent le virus dans les eaux usées de la ville.
Les marins-pompiers de Marseille scrutent le virus dans les eaux usées de la ville. © SPEICH Frédéric/MaxPPP

Alors que le gouvernement réfléchit encore à un troisième confinement pour stopper la circulation du virus en France, la situation continue de se dégrader à Marseille.

Dans un message adressé aux Marseillais relayé sur les réseaux sociaux, le maire annonce que "la présence du virus dans les eaux usées continue d'augmenter", précisant qu'elle est passée de 81 copies du virus par millilitre le 3 janvier à 750 le 22 janvier.

Benoît Payan s'appuie sur les résultats d'analyse des marins-pompiers transmis quotidiennement à l'agence régionale de santé. 

Selon le maire, il en ressort une plus forte concentration "en ce moment dans le Nord et l'Est de la Ville". La mairie précise que dans les quartiers touchés des dépistages sont menés dans les écoles et les Ephad.

La situation se tend en réanimation

Le maire de Marseille s'inquiète aussi de l'afflux de malades dans les hôpitaux, "avec 573 hospitalisations dans les Bouches-du-Rhône, et un taux d'occupation en réanimation de plus de 92%."

Dans son dernier point hebdomadaire, le 25 janvier, l'ARS Paca confirme que la situation dans les services de réanimation se tend tout particulièrement dans les Bouches-du-Rhône, mais aussi dans les Alpes-de-Haute-Provence (93,8%), le Var (94,6 %) et les Hautes-Alpes (100%).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société