Covid, variant Delta et 4e vague: à Marseille, le professeur Didier Raoult "encourage" la vaccination des soignants

Publié le Mis à jour le

Alors que le président Emmanuel Macron doit annoncer ce lundi 12 juillet à 20H de nouvelles mesures comme la vaccination obligatoire des soignants pour éviter une quatrième vague épidémique dès cet été, le professeur marseillais appelle ses collègues à se faire vacciner.

La crise sanitaire n'est toujours pas derrière nous. Le variant Delta est devenu majoritaire sur le terriroire et il faut s'attendre ce lundi soir à de nouvelles restrictions annoncées par le président de la République dans son allocution télévisée à 20H.

Après le conseil de défense sanitaire extraordinaire de ce lundi matin, l'exécutif devrait décider de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants, suivant les recommandations du conseil scientifique.

Selon les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé, 40% des soignants de Paca ont reçu au moins une première injection de vaccin. Cette couverture est jugée très insuffisante. 

Le sujet fait toujours débat dans le milieu médical. Faut-il forcer le personnel à se faire vacciner ou ne vaut-il pas mieux expliquer pour convaincre ?

Le 9 juillet, sur son compte Twitter, le président de l'IHU Méditerranée, le professeur Didier Raoult s'est prononcé pour la "vaccination systématique des soignants".

Le tweet du très influent spécialiste des maladies infectieuses a été liké plus de 12.400  fois mais il a surtout déchaîné les commentaires dans le camp de ses partisans. Le professeur Raoult ne se positionne cependant pas sur la vaccination obligatoire.

La semaine dernière, le professeur Jean-Luc Jouve, président de la commission de l'Assistance des Hôpitaux de Marseille (APHM) a lui aussi appelé les hospitaliers à se faire vacciner dans une tribune, qui a recueillie des centaines de signatures. 

Entrées gratuites à Aqualand

Initiative locale originale, à Saint-Cyr-sur-Mer, dans le Var, le directeur du parc Aqualand a décidé d'offrir des entrées gratuites aux 100 premiers soignants qui se font vacciner. "Si on veut s'en sortir de ce Covid, il faut absolument que les gens soient vaccinés au maximum et tout particulièrement le personnel soignant, c'est les premiers en contact avec les gens qui seront malades", explique Michel Moenner.

Selon les dernières données de Santé Publique France, la  mutation la plus contagieuse du virus du Covid représente 63,7 % des tests réalisés en Paca, ce qui en fait la deuxième région la plus touchée, après la Corse.

Le chef de l'Etat tranchera ce soir sur la vaccination des soignants mais n'ira sans doute pas au-delà alors que certains prônent plus largement l'obligation pour tous les personnels au contact de personnes fragiles comme les aidants dans les Ehpad. Voire tous les salariés en contact avec du public.