Déconfinement : ce que vous pouvez faire ou pas à partir du 11 mai en Paca

Plus besoin d'attestation pour sortir faire ses courses ou se promener, le 11 mai marque la fin de près de deux mois de confinement en Paca. Mais tout ne sera pas pour autant autorisé dans cette nouvelle phase fixée jusqu'au 2 juin. Petit tour d'horizon des indicateurs qui passent au vert.

Illustration. Coronavirus en France, consignes sanitaires à l'entrée d'un petit magasin.
Illustration. Coronavirus en France, consignes sanitaires à l'entrée d'un petit magasin. © Delphine Goldsztejn /MaxPPP
L'heure de la libération a sonné pour les confinés. Dans cette première phase du "monde d'après", voyons comment s'organise la vie sociale, les activités de loisirs, les déplacements, les commerces et les sports.

Vie sociale et activités

Le 11 mai, la vie sociale reprend ses droits mais ce ne sera pas tout de suite un long fleuve tranquille.

Certaines zones restent encore interdites d'accès. C'est le cas du lac de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes, des plages du littoral ou encore du parc national des Calanques. Les préfets fixeront prochainement les modalités de la réouverture de ces espaces dans leur département. 

Forêts, parcs et jardins rouvrent lundi tout comme les lieux culturels de proximité (médiathèques, bibliothèques et petits musées). Mais cinémas, bars et restaurants restent fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les fidèles pourront à nouveau se rendre dans les lieux de culte mais pas de cérémonies religieuses jusqu’à la fin du mois de mai. Les mariages doivent être reportés. Les cérémonies funéraires peuvent se tenir dans la limite de 20 personnes maximum. Les cimetières seront ouverts.

Déplacements et transports

Dès ce lundi, les Provençaux pourront se déplacer dans un rayon de 100 km (à vol d'oiseau) autour de chez eux sans attestation dérogatoire, mais avec un justificatif de domicile. Cette limite ne s'applique que si l'on sort de son département de résidence.

A-delà de 100 km, une attestation pour motifs impérieux familiaux ou professionnels reste obligatoire. Et en cas d'infraction, l'amende ne change pas : 135 €. 

L'offre des transports en commun va rester réduite encore quelques semaines dans les grandes villes. 

A Marseille, la RTM veut limiter leur utilisation "uniquement pour les déplacements indispensables" et les voyageurs devront respecter les gestes barrières (port du masque obligatoire) et les mesures de distanciation.

A Nice, la reprise des transports en commun est progressive. La ville espère atteindre une offre à 100% d’ici fin mai, début juin.   

La SNCF annonce une reprise progressive du trafic entre le 11 et le 24 mai sur les liaisons quotidiennes pour les voyageurs qui se rendent à leur travail. 

1 TER sur 2 en moyenne, 3 sur 4 aux heures de pointe sur les lignes les plus fréquentées (Côte d'Azur et Toulon-Marseille). 

La SNCF TER SUD précise qu'en raison de la limitation d'un siège sur deux, les trains n'accueilleront qu'entre 35 et 40 % de leur capacité habituelle.  

Le trafic des  TGV, Ouigo et Intercités reste réduit :
►Paris-Marseille : 6 AR
►Paris-Nice : 2 AR
►Lyon-Marseille-Nice : 1 AR
►Marseille-Rennes : 1 AR
►Marseille-Bruxelles : 1 AR
►Marseille-Bordeaux :  2 AR
►Pas de reprise du train de nuit Paris-Briançon.

Les commerces

Coiffeurs, instituts de beauté, magasins et les centres commerciaux peuvent rouvrir à partir du 11 mai dans le respect de certaines règles sanitaires et organisationnelles. 

Dans les Bouches-du-Rhône, le préfet Pierre Dartout a donné lundi après-midi son feu vert pour l’ouverture de l’ensemble des centres commerciaux du département. 

Feu vert également à la réouverture des marchés de plein air, des marchés couverts et des halles. En cas de non respect, les préfets pourront décider de nouvelles fermetures. 

Les sports 

Seuls les sports individuels à l'extérieur sont autorisés. Ça paraît simple. Pour la marche à pied, la course ou le vélo. Pour le reste, c'est plus compliqué.

Par exemple, les matchs de tennis devraient pouvoir se jouer en simple mais sans accès aux vestiaires et sanitaires. Pour le golf, c'est différent d'un club à l'autre, pas plus de deux ou trois golfeurs par partie, en respectant trois mètres de distance.

Dans les clubs équestres, beaucoup de questions en suspens. Les dirigeants attendent des consignes précises pour reprogrammer les cours, en carrière uniquement et avec moins de 10 personnes maxi. 

Chaque fédération attend en fait des précisions sur les conditions de réouverture qui ne seront sans doute pas connues le 11 mai. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie déconfinement société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter