VIDEO. Marseille, Martigues, Aix, Nice, Monaco... Confinées, désertées, des images rares

Durant 55 jours, les habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur ont été confinés chez eux. Des rues désertes, des plages vides, cette période de coronavirus marque l'histoire d'une région et de tout un pays. Vues du ciel, Marseille, Martigues, Nice, Monac ou Aix, en mode confiné.

20/03/2020. Le Vieux-Port et le Fort St Jean à Marseille (Bouches-du-Rhône), totalement désertés pour cause de confinement, en pleine épidémie de coronavirus.
20/03/2020. Le Vieux-Port et le Fort St Jean à Marseille (Bouches-du-Rhône), totalement désertés pour cause de confinement, en pleine épidémie de coronavirus. © FTV
Avec la crise sanitaire et le confinement, les rues des villes sont presque désertes. Vu du ciel, c'est encore plus saisissant.

À l'heure du déconfinement, voici six villes, Marseille, Aix-en-Provence, Martigues, Monaco, Nice et la Cadière d'Azur comme on ne les reverra sans doute plus à compter du 11 mai.

Marseille et son Vieux-Port déserté

Personne ne l'a jamais vu comme ça, même les noctambules ne savent pas qu'il est aussi calme et silencieux : le Vieux-Port.

À l'heure de l'apéro, les terrasses des cafés et restaurants sont désertes puisqu'elles sont fermées depuis mi-mars. Pas une chaise, pas une table, pas un parasol.

L'Ombrière de Norman Foster, elle, ne protège plus personne du soleil rasant de cette fin de journée. Les bateaux, eux, sont à quais.

Depuis les mesures de confinement, la plaisance est interdite. Les 3.200 barquettes marseillaises, voiliers ou bateaux à moteur, les "promènes couillons" comme on dit ici, roulent et tanguent au grès du Mistral.

Posé face à la mer, le cube dentelé du Mucem, signé par l'architecte Bandolais Rudy Ricciotti, est pour la première fois de son existence bien vide. Chaque année, habituellement, plus d'1,2 million de visiteurs se pressent sur l'esplanade.
Marseille dans les airs en Confinement par Drone

Et que dire des plages ?

Sur celles du Prado, les plus connues et les plus accessibles aux Marseillais, on distingue tout juste les mouettes. Et cela pourrait durer encore un peu, puisqu'au début du déconfinement, les plages urbaines seront interdites sauf autorisation préfectorale sur demande du maire.

Mais, pour l'instant, vu du ciel, la couleur turquoise de l'eau est comme une invitation à y plonger.

Vol matinal au-dessus de Martigues !

Martigues, la Venise provençale, est une ville fantôme. Ses 50.000 habitants, calfeutrés, n'empruntent plus le viaduc autoroutier, ce pont qui franchit, le canal de Caronte. 

Il est habituellement traversé par 80.000 véhicules par jour. Aujourd'hui, seuls quelques camions l'empruntent.

Sur les canaux, pas de bateau non plus, tous sont amarrés sagement aux quais, en attendant la reprise de la plaisance.
Confinement Vidéo Martigues Survol

La fontaine en fonte de la place de la Libération, et ses trois angelots érigés pour fêter l'arrivée de l'eau dans la ville en 1881, ne coule plus. Comme un symbole, là aussi.

À Martigues, faire voler un drone demande pas mal d'autorisations, car la ville est située juste à côté de la base aérienne 125 Istres-Le Tubé, alors profitons-en !

Aix-en-Provence, la belle endormie

Le voyage démarre, un soir, de la fontaine du Cours Mirabeau. Les statues en marbre, les Trois Grâces comme on les surnomme, symbolisent la justice, le commerce et les beaux-arts. 

Autour d'elles : un calme impressionnant. Aucun touriste ne les prend plus en photos. Alimentée par les eaux du Canal du Verdon, cette fontaine coule depuis 1875. 

De là-haut, on aperçoit très bien le clocher octogonal de la cathédrale Saint Sauveur et ses trois cloches. Un clocher du XIVe siècle, haut de 64 mètres que l'on a rarement l'occasion de voir aussi bien.

Juste après, c'est une autre église, celle de Saint-Jean de Malte, rue Cardinale. Saint-Jean de Malte est la première église gothique de Provence. Elle daterait du XIIIe siècle, elle est classée au titre des monuments historiques. Son clocher est le point le plus élevé d'Aix-en-Provence à 67 mètres.
Confinement Aix-en-Provence Survol
Le voyage ne s'arrête pas là. On vous emmène aussi place des cardeurs, même si tous les bars sont fermés, c'est un endroit rêvé pour décoller ! Située juste derrière la mairie, cette place date des années 1980. Ce fut, au Moyen-Âge, le quartier juif de la ville puis, avec le temps, il est devenu insalubre.

Dans les années 1960, les maisons ont été détruites pour faire place à un parking. Aujourd'hui, le parking est souterrain. Des bars et restaurants font de ce lieu le rendez-vous incontournable des fêtards aixois.

Et, pour terminer la balade, au loin, la Sainte Victoire, comme un espoir !

Nice

La Promenade des Anglais vide, la place Massena à découvert... Images rares de la 5e ville de France, devenue un desert !

Monaco :

Les virages du Grand Prix de Monaco, le port et ses yachts de luxe, la montée du Casino, le rocher... Découvrez Monaco en mode confiné.

La Cadière d'Azur dans le Var :

La Cadière-d'Azur, au sud-ouest du Var, est un village provençal perché de caractère qui a gardé toute son authenticité. Un survol en drone nous le prouve encore !> Plus de promenades en drone sur notre chaîne YouTube.
 
Rappel de la réglementation du vol de drone
Le vol drone en agglomération est interdit, à moins d’avoir déposé une demande auprès de la Préfecture.

Cette autorisation est réservée uniquement aux dronistes professionnels, c'est-à-dire ceux qui ont une activité déclarée auprès des services de la direction générale de l’aviation civile (DGAC), qui ont une attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote et qui contractent une assurance aérienne spécifique.

Depuis la mise en place des mesures de confinement, la DGAC dans un communiqué à interdit tout vol de loisir ou sportif sur l’ensemble du territoire. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus - confinement : envie d'évasion société déconfinement monaco international