Coronavirus : désertée, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur comme on ne l'a jamais vue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Coralie Becq

Les mesures de confinement liées au coronavirus, se durcissent au fur et à mesure des jours. Les plages, les rues de nos villes sont peu à peu désertes. Des images rares de notre région. 

A Marseille, notre drône a survolé quelques grosses artères, du Prado au vieux port, tout est calme. Ce jeudi 19 mars, la préfecture a annoncé la fermeture des plages. 

 

A Cannes l'accès au plage aussi est interdit, le maire de Cannes ayant devancé la préfecture. 

 
A Nice, la place Massena, l'avenue Jean Médecin et la Promenade des Anglais sont désormais très calme. Un drône survol même les lieux pour énoncer les consignes de sécurité et de confinement. 

 
Partout les rues et les places qui accueillaient habituellement la foule et les marchés restent vides. Comme à Antibes ou à Villefranche-sur-mer 

 
A Menton, le Avant/Après est saisissant, les lieux font penser à un dimanche d'hiver, et non à un beau jour ensoleillé, veille de printemps.  Déplacez la barre centrale blanche pour découvrir la différence. 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité