Grève du 7 février contre la réforme des retraites : une mobilisation en baisse dans les principales grandes villes en Paca

Entre 180 000 et 15 000 manifestants ont défilé, mardi, à Marseille, contre 205 000 selon la CGT la semaine dernière, et 40 000 selon la police. A Nice, la mobilisation est stable par rapport à la semaine dernière.

La mobilisation marque (un peu) le pas en Paca. Si de nombreuses personnes se sont rassemblées, mardi 7 février, pour défiler contre la réforme des retraites dans les principales grandes villes de la région, il y a eu moins de monde dans les rues que lors des précédentes journées. Revivez cette journée dans notre direct.

  •  18 heures : c'est la fin de ce direct

Merci de nous avoir suivis et retrouvez toutes les infos sur la réforme des retraites sur France 3 Paca.

  •  17 heures : une mobilisation en baisse dans la région

A l'image de l'ensemble du mouvement en France, cette troisième journée de mobilisation a marqué un peu le pas en Paca. A Marseille, 180 000 manifestants ont défilé, selon la CGT, 15 000 selon la police. Des chiffres en baisse par rapport au 31 janvier - 205 000 selon la CGT la semaine dernière, 40 000 selon la police.
A Nice, mobilisation stable par rapport à mardi dernier, 7 000 manifestants selon la police, 20 000 selon les syndicats.
A Arles, la police annonce 1 500 manifestants contre 3 500 le 31 janvier.
A Avignon, la CGT annonce une "mobilisation large" à France Bleu Vaucluse, environ 15 000 manifestants selon l'intersyndicale. La police compte elle 4 200 participants. Une mobilisation en baisse par rapport à la semaine dernière où entre 7 600 et 20 000 personnes avaient manifesté.

  • 14 h 30 : point sur les perturbations dans les airs

Côté aérien, comme lors des deux journées de grève précédentes, la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies de renoncer à 20% de leurs vols à Paris-Orly. Air France a annulé seulement 5% de ses vols court et moyen-courrier et "prévoit d'acheminer l'ensemble des clients en possession d'une réservation" ce mardi.
La DGAC a aussi relevé "quelques retards dans le sud-est" en raison de la grève de contrôleurs aériens de la zone Marseille Montpellier Nice.

Dans les rues, le cortège, dont l'itinéraire était différent de la semaine passée, s'est dispersé dans le calme. 

À noter qu'en raison de la grève, le stationnement est gratuit, à Nice.

Dans les écoles, de nombreuses cantines sont fermées.

  • 14 h 00 : entre 15 000 et 180 000 manifestants à Marseille

Quelque 180 000 manifestants, selon la CGT, et 15 000, selon la préfecture de police, ont manifesté à Marseille mardi 7 février. Un écart comptage encore plus important que lors de la journée de mobilisation du 31 janvier où les forces de l'ordre recensaient 40 000 personnes dans la rue à Marseille, contre 205 000 selon les syndicats. De tels écarts de comptage sont habituels à Marseille.

  • 12 h 20 : entre 7 000 et 20 000 manifestants à Nice

À Nice, la mobilisation semble en baisse par rapport aux deux précédentes actions. Près de 7 000 manifestants seraient dans les rues selon les forces de l’ordre. La CGT 06 revendique 20 000 personnes. Une très légère baisse par rapport à la précédente mobilisation mais un chiffre toujours important. 

Le cortège est très étiré mais étroit selon nos journalistes sur place. Les syndicats défilent en groupe, dans le calme. Chansons bon-enfant dans les rues sous le soleil.

  • 12 h 00 : 15 000 manifestants à Avignon

15 000 personnes manifestent actuellement le long des remparts d'Avignon, et en direction du pont Saint-Bénézet selon les syndicats cités par La Provence. Un nombre équivalent au premier mouvement du 19 janvier dernier mais inférieur aux 20 000 personnes annoncées le 31 janvier, analyse le quotidien. Qui assure également que la participation est en baisse à Arles.

  • 11 h 40 : un pantin d'Elisabeth Borne en ouverture du cortège à Marseille

En tête du cortège de la manifestation à Marseille, le camion de la CGT arbore un pantin à l'effigie d'Elisabeth Borne, la Première ministre, pendue au bout d'une corde, accrochée à un faux cercueil, sur lequel on peut lire "Retrait immédiat de la réforme des retraites".

  • 11 h 30 : le parcours de la manifestation à Marseille

Pour cette nouvelle journée de mobilisation, le cortège parti du Vieux-Port longera ensuite le quai du port pour arriver à hauteur du Mucem et bifurquer sur le boulevard des Dames, en direction de la Porte d'Aix.

  • 11 h 00 : le cortège en marche à Nice

À Nice, le cortège est parti du théâtre de verdure depuis 10 h. Son parcours : jardin Albert-1er, avenue de Verdun, avenue Jean-Médecin, Libération.

  • 10 h 50 : moins de manifestants à Marseille ?

Alors que le cortège vient de s'élancer du Vieux-Port, la participation  semble moins importante pour ce troisième acte que lors des deux premières journées de mobilisation.

  • 10 h 40 : rassemblement au kiosque à musique à Arles

Sur les bords du Rhône, à Arles, le rendez-vous des manifestants a été fixé devant le kiosque à musique. Le 31 janvier, l'opposition à la réforme des retraites avait mobilisé entre 4 000 et 10 000 personnes.

  • 10 h 20 : départ des premiers rassemblements

A Nice et Gap, les premiers rassemblements ont commencé à 10 h. A Marseille, Toulon et Avignon, les manifestants se sont donnés rendez-vous à 10 h 30 pour défiler. A Digne et Briançon, les cortèges s'élanceront à 14 h et 14 h 30.

  • 10 h 00 : faible mobilisation dans les lycées à Marseille

Si des appels appels au blocus avaient été lancés dans plusieurs lycées marseillais, ils sont globalement peu suivis. Au lycée Montgrand, "pourtant habituellement parmi les établissements marseillais les plus prompts à se mobiliser" explique La Provence, pas de mobilisation particulière constate le quotidien. Seuls des lycéens de Saint-Charles et de Victor-Hugo ont rejoint des militants CGT pour un rassemblement en cours boulevard Gustave-Desplaces (3e). 

  • 8 h 40 : pas de tramway à Nice, pas de bus à Antibes

sur le réseau Ligne d'Azur de la Métropole de Nice, il n'y a aucun service de tramway, ni sur certaines lignes de bus. Sont concernées:

  • Lignes de tramway L1, L2, et L3 ;
  • Les lignes de bus 5, 6, 7, 8, 11, 12, 14, 15, 16, 17, 18, 20, 21, 30, 32, 33, 35, 36, 37, 38, 57, 64, 70, 81, 99 et Cadam Est.

Sur le réseau Envibus de la communauté d'agglomération d'Antibes, aucun service ne sera assuré sur les lignes urbaines ce mardi 7 février toute la journée.

  • 8 h 30 : un bus sur deux circule à Toulon

A Toulon, le réseau de bus Mistral annonce 51 % de services assurés. Plusieurs lignes et services seront totalement à l'arrêt : 28 - 33 - 82 - 83 - 92 - 98 - 111 et 112 - Les Appel Bus : 3 - 49 - 50 - 51 - 52 - 61 - 68 - 80 - 84 - 88 - 93 - 101 - 121 et 191 - Lignes Base Navale : BN1 - BN2 - BN3 + ABN1 - le service de transport des personnes à mobilité Réduite (PMR).

  • 8 h 20 : la centrale électrique de Martigues au ralenti

Les grévistes d'EDF ont procédé entre lundi et mardi à des baisses de production d'électricité de près de 4 500 MW, l'équivalent de plus de quatre réacteurs nucléaires, mais sans provoquer de coupures. Plusieurs centrales nucléaires, comme celle de Paluel (Seine-Maritime) et de Dampierre (Loiret), mais aussi la centrale à charbon de Cordemais (Loire-Atlantique) ou la centrale thermique de Martigues (Bouches-du-Rhône) étaient touchées, avec "de forts taux de grévistes" et des "filtrages à l'entrée des sites", assure la CGT.

  • 8 h 10 : forte mobilisation dans les raffineries TotalEnergies

C'est un secteur habituellement très mobilisé contre la réforme des retraites. Entre 75 et 100 % des personnels sont grévistes dans les raffineries chez TotalEnergies, selon la CGT. Du côté de la direction du groupe, citée par l'AFP, on avance le chiffre de "plus de 50 %" des personnels qui n'ont pas pris leur poste ce matin.

  • 8 h 00 : moins d'avion dans le ciel aujourd'hui

Il faudra s'attendre à la suppression d'un vol sur cinq au départ de l'aéroport d'Orly ce mardi 7 février, des conséquences donc à noter pour les liaisons avec Marseille, Nice et Toulon. La direction générale de l'aviation civile DGAC a également fait la demande aux compagnies aériennes d'annuler préventivement 20 % de leurs vols, en raison d'une grève des contrôleurs aériens. La même mesure avait été décidée pour la journée de grève du 31 janvier.

  • 7 h 50 : trafic très perturbé à la SNCF

La circulation sera de nouveau "fortement perturbée" pour les trains mardi 7 février, TGV comme TER "sur l'ensemble des lignes opérées par SNCF Voyageurs", avec un train sur deux en moyenne pour les TGV Inoui et Ouigo et trois TER sur dix , selon la SNCF. Sur les grandes lignes, la SNCF s'attend à voir circuler un TGV sur deux en moyenne, deux sur cinq pour le Sud-Est.

  • 7 H 30 : les transports en commun peu perturbés à Marseille

À Marseille, contrairement aux deux premières journées de mobilisation des 19 et 31 janvier, l'ensemble des lignes de métro et de tramway devraient fonctionner ce mardi 7 février, mais avec des fréquences de rotation plus réduites. Sur la ligne 1 du métro, le service sera assuré jusqu'à 0 h 30 tandis que sur la ligne 2, il s'arrêtera à 20 h (derniers départs des terminus à 19 h 30). Détails des conditions de circulation sur le site de la RTM.

  • 7 h 00 : plusieurs rassemblements prévus dans la région

Pour cette troisième journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites, mardi 7 février, plusieurs manifestations sont organisées dans la région.

Marseille : rassemblement à 10 h 30 sur le Vieux-Port, sur la quai en bas de la Canebière, mais également rassemblement à 10 h 30 aux Réformés. Les deux cortèges convergeront ensuite vers la Porte d'Aix.

Toulon : rassemblement à 10 h 30 devant la préfecture.

Nice : rassemblement à 10 h devant le théâtre de Verdure.

Digne : rassemblement à 14 h  place du général de Gaulle.

Gap : rassemblement à 10 h devant la préfecture.

Briançon : rassemblement à 14 h 30 devant la préfecture.

Avignon : rassemblement à 10 h 30 devant la préfecture, boulevard Limbert. Le cortège prendra ensuite la direction de l'esplanade du pont Saint-Bénézet.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité