REPLAY. Bernard Tapie : l'immense hommage de Marseille pour le dernier voyage du "Boss"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Louise Beliaeff
Les supporters à l'entrée du cimetière de Mazargues à Marseille (9e), avant l'enterrement de Bernard Tapie.
Les supporters à l'entrée du cimetière de Mazargues à Marseille (9e), avant l'enterrement de Bernard Tapie. © Camille BOSSHARDT /FTV

Les obsèques de Bernard Tapie ont été célébrées ce vendredi 8 octobre à la Major à Marseille. Une procession du Vieux-Port jusqu'à la cathédrale, avant l'enterrement au cimetière de Mazargues dans le 9e arrondissement près du stade Vélodrome.

Bernard Tapie "rentre à la maison". C'est aujourd'hui que sont célébrées les obsèques de l'ancien président de l'OM, à la cathédrale de la Major à Marseille.

Entouré de sa famille, des supporters de l'OM et de plusieurs des joueurs qu'il avait conduits sur le toit du football européen, Bernard Tapie, décédé dimanche
du cancer à Paris, a effectué sa dernière étape vendredi à Marseille, "sa ville de coeur".

Il était un peu plus de 13h quand le cercueil du "Boss" est sorti de la basilique de La Major sous les applaudissements puis les chants de centaines de supporters massés sur le parvis. 

Basil Boli, auteur d'un but de la tête resté dans les mémoires lors de la finale gagnée de la Ligue des champions 1993, vient à la rencontre des supporters à la sortie de la cathédrale. 

Au cimetière de Mazargues dans le 9e arrondissement, beaucoup de supporters et admirateurs de Bernard Tapie sont là pour lui rendre hommage. Le corbillard entre dans le cimetière sous les applaudissements et cris de ferveur. 

Retrouvez le replay l'édition spéciale en partenariat avec La Provence et France Bleu : 

durée de la vidéo: 03 h 12 min 42
Obsèques de Bernard Tapie

Un ultime adieu au lendemain de l'hommage des supporters au stade Vélodrome qui a rassemblé plus de 3.000 personnes.

Rendez-vous sous l'ombrière du Vieux-Port

Après l'avoir salué jeudi, au stade Vélodrome, berceau des exploits de l'OM, les supporters ont accompagné une dernière fois Bernard Tapie vendredi, rassemblés derrière le convoi funéraire, pour une procession entre le Vieux-Port et la Major.

Dès le début de la matinée, les clubs de supporters de l'OM s'étaient donnés rendez-vous sous l'ombrière du Vieux-Port. Les Olympiens étaient invités à respecter un dress code de circonstance : habits noirs et écharpe aux couleurs du club. Certains étaient arrivés dès 8h. 

Thierry Mode, supporter emblématique, n'aurait manqué ce rendez-vous pour rien au monde. "Bernard Tapie est irremplaçable".

A 9h30, le cortège de supporters s'est mis en marche vers la cathédrale de la Major. Ils sont environ 500, une foule qui grossit au fil des minutes."Tapie, Tapie !", scandent les supporters. 

Pendant ce temps, les premiers supporters font la queue sur le parvis de la Major pour prendre place à l'intérieur de la cathédrale. La messe y est célébrée à 11h par l'archevêque de Marseille, Mgr Jean-Marc Aveline.

Parmi les invités, Christophe Castaner, Jean-Louis Borloo, Roselyne Bachelot, Jean Roch, Samia Ghali, Renaud Muselier, Martine Vassal ou encore Basile Boli et Pablo Longoria. 

Thierry, un supporter présent sur le parvis de la cathédrale, est venu saluer "un grand homme""On a vécu huit ans magnifiques, de 86 à 93. (...) Il nous a fait chavirer de bonheur en 93". 

Départ du cortège vers la Major

A 10h, les fans du Boss sont très nombreux au Vieux-Port, tous en noir et portant l'écharpe du club olympien. 

Le convoi funéraire est parfois arrêté, les supporters touchent alors le véhicule. 

Benoît Payan salue le convoi depuis la mairie

Le convoi funéraire est à présent au niveau de l'hôtel de ville. De nombreuses personnes s'arrêtent pour prendre en photo le corbillard.

Le maire de Marseille, Benoît Payan, salue du balcon de la mairie.

"Une famille qui vient rendre hommage"

"C'est un moment spécial, témoigne Samia Ghali, à son arrivée à la Major. C'est une famille qui vient rendre hommage aux derniers instants de Bernard."

"Dans les quartiers, on aime les gens qui réussissent et qui restent accrochés les pieds au sol. (...) Il a toujours été à l'écoute, à être attentif aux autres". 

Jean-Luc Chauvin, président chez CCI Aix Marseille Provence, est venu pour saluer l'"entrepreneur avec l'audace, la créativité". "Il a toujours été à l'écoute, attentif aux autres. Son plus, c'était son côté proche des gens. Son  ADN, l'audace créatrice"

Sur le parvis de la cathédrale, la famille de Bernard Tapie attend le cortège. Au premier plan, à droite, la femme de Bernard Tapie, Dominique.

Le convoi funéraire arrive peu avant 11h sur le parvis de la cathédrale de la Major. Les cloches rententissent ainsi que les sirènes des bateaux. Les chants des supporters ne faiblissent pas. 

Début de la messe funéraire

Le cercueil de Bernard Tapie entre à 11h02 précisément dans la cathédrale au son des grandes orgues et de la chanson "Le Phénix" de Sophie Tapie. Un morceau écrit en hommage à son père souffrant. 

S'en suit "Amazing Grace" joué à la trompette par son petit-fils Louis Tapie.

L'archevêque de Marseille, Mgr Jean-Marc Aveline procède ensuite à l'introduction liturgique. Autour de l'hôtel, de très nombreuses gerbes, dont celle du PSG. 

Renaud Muselier, le président de la région, ouvre les hommages. "Tu nous as toujours donné le sentiment que tout était possible. (...) Comme Marseille, tu n'as jamais laissé personne indifférent"

"Le gladiateur se repose enfin, déclare Jean-Louis Borloo. Bernard tu es rentré chez toi. L'émotion est tellement forte en France. Je suis certain que tu la ressens (...) Tu seras un homme mon fils, tu as été un homme mon frère".

Une centaine de supporters est entrée dans la cathédrale, ce n'était pourtant pas prévu. Les autres écoutent religieusement les obsèques depuis l'extérieur.

Le maire de Marseille, Benoît Payan, prend la parole après l'hommage de Samia Ghali.

"Bernard Tapie est un enfant de Marseille. Un enfant adopté. (...) il a porté haut cet amour pour marseille jusqu'à faire le choix d'y faire son dernier voyage".

"J'avais 15 ans quand un soir de mai 1993, Bernard Tapie a porté Marseille sur le toit de son pays, sur le toit de l'Europe"

Rodolphe, le petit-fils du Boss et fils de Nathalie, prend ensuite la parole et rend un hommage personnel à son "daddy", évoquant "sa plus grande réussite" : sa famille. "A jamais dans mon coeur daddy (...) et tu seras quoiqu'il arrive, à jamais le premier".

Enterrement au cimetière de Mazargues

Bernard Tapie sera ensuite inhumé au cimetière de Mazargues dans le 9e arrondissement, dans la plus stricte intimité.

Le marseillais d'adoption avait prévu de reposer dans ce quartier qu'il affectionnait, au plus près du stade Vélodrome. Bernard Tapie "rentre à la maison", selon l'expression de son fils Stéphane.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.