Replay. Mondial La Marseillaise à pétanque 2021 : Chagneau passe le 4e tour contre Claudy 13-8

Ce lundi matin commence par les quatrièmes parties du Mondial la Marseillaise à pétanque et c'est la triplette Chagneau qui l'a emporté 13-8 contre Claudy Winter en un peu plus d'une heure trente de jeu en plein soleil, sur le terrain d'honneur de France 3.
4e tour du Mondial La Marseillaise à pétanque 2021, rencontre Claudy contre Chagneau
4e tour du Mondial La Marseillaise à pétanque 2021, rencontre Claudy contre Chagneau © FTV

Sous un magnifique soleil, les quatrièmes parties commencent ce lundi matin au Parc Borély pour cette 60e édition du Mondial La Marseillaise à pétanque.

durée de la vidéo: 01 h 24 min 40
4e tour : Claudy contre Chagneau

Mène 14 : cela fait maintenant une heure trente que la partie a débuté et avec la chaleur, les organismes sont fortement sollicités. L'équipe Claudy tente plusieurs tirs "de rafle", mais Xisto et Feltin sont approximatifs et offrent à Moïse Helfrick la boule de gagne. Le jeune tireur ne tremble pas et ajoute le treizième point. C'est une belle victoire pour les Girondins, face à une belle adversité. Retrouvez tous les résultats ici.

Mène 13 : Moïse Helfrick connait un moment "de moins bien" avec une deuxième mène où il manque deux fois. Mais Georges Feltin n'en profite pas. Alors que l'équipe Claudy doit marquer sur ce moment, c'est au contraire Didier Chagneau et ses hommes qui scorent pour grimper à 11-8 au tableau d'affichage.

Mène 12 : cette partie n'est pas encore jouée ! L'équipe Chagneau est gênée par la distance et la triplette Claudy-Feltin-Xisto relève la tête et s'accroche pour rajouter deux points importants dans leur besace. Le score se resserre 10 à 8 pour Chagneau mais cette fin de partie est incertaine.

Mène 11 : l'équipe Claudy stoppe l'hémorragie avec un point incrit grâce à deux boules bien négociées par Georges Feltin dit "Charly" ! Didier Chagneau rate une boule importante en fin de mène et cela coûte un point aux vainqueurs du mondial 2016, qui ne mènent plus que 10 à 6.

Mène 10 : la tension monte et la pression avec... Les boules semblent un peu "plus lourdes" et à ce petit jeu c'est toujours l'équipe Chagneau qui se montre la plus solide. Un point de plus au tableau d'affichage, et un score de 10 à 5 pour Chagneau.

Mène 9 : plus de régularité chez l'équipe Chagneau, notament au tir avec un Moïse Helfrick bien secondé par Didier Chagneau. Pour la deuxième fois Xisto est un peu plus en difficulté, et au final cela fait deux points pour Chagneau-Grandet-Helfrick qui prennent un peu plus de marge, 9 à 5.

Mène 8 : mais cette partie nous réserve quelques surprises, et même si le niveau est très élevé, il peut y avoir des erreurs à l'image de Jean-Michel Xisto qui rate ses deux tirs, imité une fois par Georges Feltin. Il n'en faut pas plus pour que l'équipe Chagneau en profite pour ajouter trois points. L'avantage change de mains et ça fait 7 à 5 pour Chagneau.

Mène 7 : Quel coup de génie réalisé encore une fois par Jean-Michel Xisto ! Le tireur de l'équipe Claudy réussit un tir de rafle pour "éclater" deux boules assez proches l'une de l'autre. Il frappe les deux boules d'un seul coup, et il reste en plus ! Cela permet à ses équipiers de placer leurs boules avec facilité. La mène est très bien payée avec quatre points. Claudy prend l'avantage 5 à 4.

Mène 6 : au terme d'une nouvelle mène disputée, Jean-Michel Xisto tente de tirer le but à la 9e boule jouée, et il le prend après une légère rafle. C'est la  troisième méne annulée pour cette partie sous le soleil déjà haut de Marseille.

Mène 5 : encore une mène annulée suite à un tir réussi par Moïse Helfrick, le bouchon est "dans le coup" et sort du terrain. On prend les mêmes et on recommence.

Mène 4 : le niveau est déjà très élevé entre ces six joueurs capables du meilleur. Les points et les tirs se succèdent jusqu'à une erreur à la frappe de Didier Chagneau. Cela suffit pour faire marquer pour la première fois l'équipe Claudy, grâce à un point parfaitement joué par Georges Feltin. 4 à 1 pour Chagneau.

Mène 3 : après un carreau de Jean-Michel Xisto, Moïse Helfrick répond par un tir efficace, le bouchon sort des limites du terrain. La mène est annulée.

Mène 2 : le gros coup pour l'équipe Chagneau grâce à un Moïse Helfrick déjà hyper-concentré sur son jeu. Le jeune tireur frappe deux fois, avec en prime un carreau sur place qui permet à ses coéquipiers d'ajouter au point quelques jolies boules. La mène est bien payée puisque la triplette Chagneau-Grandet-Helfrick inscrit trois points. Le score est de 4 à 0.

Mène 1 : un premier échange sous forme de round d'observation entre les deux formations avec des boules bien pointées par Winter Claudy. En face le jeune Moïse Helfrick fait du un sur deux au tir. c'est le même constat pour Jean-Michel Xisto qui rate son deuxième tir. Et au final, c'est l'équipe Chagneau qui ouvre le score 1 à 0.

Opposition de haut niveau avec la triplette Chagneau-Grandet-Helfrick face à une équipe redoutable formée par Claudy-Feltin-Xisto.

Sur cette partie, deux joueurs ont déja remporté le mondial en 2016, Thierry Grandet et Didier Chagneau associés cette année au jeune Moïse Helfrick, ressentiront peut-être moins de pression au moment d'évoluer sur le stade d'honneur de France 3.

Ce quatrième tour sera suivi d'un cadrage pour retrouver l'équilibre au niveau du nombre d'équipes.

Certains joueurs pourraient faire quatre parties si nécessaire.

A la fin de cette journée, il ne restera que 128 équipes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque