REPLAY. Mondial La Marseillaise à pétanque 2021 : Puccinelli remporte cette 60e édition

Puccinelli contre Maurel. Ce sont les deux meilleures équipes de cette 60e édition qui se sont affrontées ce soir sur le stade d'honneur France 3. Deux formations au style bien différents.
Puccinelli remporte une nouvelle fois le Mondial La Marseillaise à pétanque
Puccinelli remporte une nouvelle fois le Mondial La Marseillaise à pétanque © Nicolas Debru /FTV

Jean-Michel Puccinelli remporte de nouveau le Mondial La Marseillaise à pétanque pour cette 60e édition, 13-6 en 13 mènes.

durée de la vidéo: 01 h 50 min 04
Finale Puccinelli contre Maurel

Mène 13 : Mais quel tireur ce Maison Durk ! Un carreau sur place et un tir primé mais qui malheureusement est victime d'un contre. Benji Renaud enchaine un nouveau carreau et il pousse Kevin Prud'Homme à tenter le bouchon. Les tentatives ne passent pas loin mais ça ne passe pas ! Pierre Maurel ne le regagnera pas  et l'équipe Puccinelli réalise le doublé 2020 et 2021 ! Cette équipe Puccinelli-Montoro-Renaud est sereine et elle mérite tout simplement sa victoire sur les terrains du Parc Borély ! Un grand bravo à Pierre Maurel et ses coéquipiers vaillants du début du concours jusqu'à la finale.

Retrouvez tous les résultats de ce mercredi ici.

 Mène 12 : Petit évènement avec un tir raté par Benji Renaud, c'est la première de la partie. Et d'entrée de mène, cela donne un avantage à l'équipe Maurel. Maison Durk lui garde son rythme et depuis qu'il a repris le tir ça se passe beaucoup mieux pour son équipe. Mais la mène sera annulée car le tir de Prud'Homme touche la boule de Puccinelli mais aussi le bouchon qui sort de l'aire de jeu.

Mène 11 : et Benji Renaud qui continue sa partie de rêve, il en est à 17 sur 17 ! Du cent pour cent au tir  en finale du Mondial La Marseillaise. La tension est palpable et personne ne veut lâcher. Maison Durk fait son boulot et tape ses deux boules, et Montoro ne faiblit plus. Bref on vibre toujours avec ces deux équipes depuis plus d'une heure et demie de jeu !  Puccinelli doit s'appliquer pour gagner le point et monter à 12 et il le fait ! 12 à 6 pou Puccinelli.

Mène 10 : On sent quand même un peu de nervosité dans le jeu des deux équipes, la triplette Maurel-Durk-Prud'Homme prend beaucoup plus de temps pour jouer, ils prennent même un carton jaune. En face Benji Renaud, lui est toujours aussi calme, et il tire à la perfection. Prud'Homme rate son dernier tir et Puccinelli peut donner le titre à son équipe en cas de carreau. Et il rate son tir ! Un peu de répit pour l'équipe Maurel qui marque un point de plus et remonte à 11-6. 

Mène 9 : Changement tactique dans l'équipe Maurel avec Maison Durk qui remplace Kevin Prud'Homme au tir, et la rotation est payante avec un palet et un carreau dans cette mène qui remettent un peu les trois amis dans la partie. Prud'Homme réussit son tir et oblige Benji Renaud à placer sa dernière boule en contre. Prud'homme rate sa tentative de tir et Maurel a la responsabilité de la dernière boule et il ne tremble pas. Il rentre sa boule et marque un point pour revenir à 11-5.

Mène 8 : C'est peut-être le tournant de la partie avec une mène complètement ratée par l'équipe Maurel. Et malheureusement pour eux, en face Puccinelli et Renaud ne font pas de sentiments, et inscrivent cinq points pour prendre la large au tableau d'affichage, 11 à 4.

Mène 7 : Encore une mène pas très bien ouverte par Ludo Montoro et qui appelle des frappes toujous aussi impressionantes de Kevin Prud'Homme mais les challengers ne sont pas récompensés car son dernier tir touche aussi le bouchon, qui sort de l'aire de jeu. La mène est annulée et tout est à refaire.

Mène 6 : On assiste à un petit fléchissement de Ludo Montoro qui rate ses deux boules à l'appoint, et dans le même temps Kevin Prud'Homme fait un carreau en sortant deux boules adverses. La mène est à sens unique et le deuxième tir de Prud'Homme donne une grosse possibilité à Pierre Maurel et ses coéquipiers. Ils marquent trois points, même s'ils pouvaient faire mieux, mais ça leur permet de revenir à 6-4.

Mène 5 : On est sur du très haut niveau avec deux équipes qui ne veulent pas capituler. C'est un guerre technique mais aussi psychologique et à ce petit jeu Benji Renaud est supersonique ! 10 sur 10 au tir, et une confiance qui déteint sur ses coéquipiers. Puccinelli a encore une occasion de faire marquer son équipe et il ne tremble pas. Un point de plus pour les tenants du titre qui passent à 6-1.

Mène 4 : Encore une belle mène de Pierre Maurel à l'appoint, dans une partie ou Kevin Prud'Homme est bien présent au tir, avec encore un 2 sur 2. Puccinelli continue son festival au point et Maison Durk ne parvient toujours pas à cadrer toutes ses tentatives. Benji Renaud a encore la boule de gain de mène, et il tape ! Un point de plus, pour faire 5 à 1 au tableau d'affichage.

Mène 3 : Devant un public du stade d'honneur France 3 très discipliné, les joueurs montrent vraiment un beau visage de la pétanque. Avec un super point de Puccinelli qui oblige Maison Durk à tirer par deux fois La mène bascule du côté des tenants du titre et Benji Renaud a la possibilité de faire deux ou trois points en cas de palet et le joueur de Lunel se concentre et fait le travail ! Carreau sur place pour Benji qui offre trois points à son équipe. Le score monte à 4-1 pour Puccinelli.

Mène 2 : Le duel Maurel-Renaud s'intensifie et l'artilleur en chef de l'équipe Puccinelli garde son rythme, il en est déjà à 4 sur 4. Kevin Prud'Homme est lui aussi bien dans sa finale, et l'avantage d'une boule demeure jusqu'à la fin de cette mène avec deux boules bien pointées par Jean-Michel Puccinelli, mais finalement un seul point pour les tenants du titre. 1-1 entre les deux équipes.

Mène 1 : C'est parti pour la première mène de cette finale de 60e Mondial La Marseillaise à pétanque. Et premier tir gagnant pour Benji Renaud sur un point vicieux de Pierre Maurel. Les deux équipes sont déjà bien dans leur finale, et toutes les boules comptent. Sur l'avant-dernière boule de la mène, Jean-Michel Puccinelli tente un tir difficile, et il fait ce que l'on appelle "casquette", c'est à dire il tape la boule sur "la tête" et elle ne bouge quasiment pas. Cela fait un point pour l'équipe Maurel qui démarre idéalement cette partie.

Cette année marquée par le Covid proposait onze parties pour arriver au bout de ce Mondial La Marseillaise à pétanque. Les tenants du titre revenaient sur les terres de leur succès, avec l'objectif de réaliser le doublé mais sans aucune certitude par rapport à l'année 2021, vierge de compétition. Jean-Michel Puccinelli (vainqueur également en 2018), Ludovic Montoro et Benji Renaud se retrouvaient donc pour la deuxième fois d'affilée en finale après avoir battu en demi-finale la triplette Quintais-Suchaud-Tierno.

Mais la victoire n'était pas acquise car en face, Pierre Maurel, Maison Durk et Kevin Prud'Homme avaient les "dents longues" et surtout l'expérience des grands rendez-vous. Prud'Homme est Champion de France en titre, Maison Durk a joué cet après-midi sa 4e demi-finale au Mondial, et Pierre Maurel est un pointeur hors pair et très calme. Cette équipe est très équilibrée, et sa victoire toute en maitrise lors de la demi-finale face à l'équipe Hatchadourian a prouvé que leur moment était peut-être arrivé...

Finale de rêve du 60e Mondial La Marseillaise à pétanque.

Retrouvez tous les résultats de ce mercredi ici.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque