La Marseillaise à pétanque 2022 : victoire de la triplette Roux, Grégori et Deslys au terme d'une partie acharnée face à Eric, Boi et Moreno (13-8)

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karim Attab

En ouverture de ce 61e Mondial la Marseillaise à pétanque, une belle affiche est proposée avec une opposition entre l'équipe de Philippe Roux et celle de Jean-Marc Eric. Sur les six joueurs qui seront ce matin sur le terrain France 3, cinq sont sont licenciés à la Boule de Beaudinard-Aubagne.

Mène 12 : L'équipe Roux-Grégori-Deslys s'impose dans la douleur

Après plus d'une heure et demie de jeu, et une chaleur déjà étouffante sur le Parc Borély, les deux équipes sont toujours à la lutte. À ce moment de la partie, l'expérience est très importante, mais le bras de Jérémy Boi ne tremble pas et réalise un joli palet sur une boule de Patrice Grégori. Philippe Roux est trop court au point sur sa première boule, mais sur la deuxième son jeu est parfait à quelques centimètres du bouchon. Jérémy Boi est trop court au tir mais il est bien secondé par Joseph Moreno qui écarte le danger. Alors que la pression est ultra-présente, Gino Deslys réussit un point parfait. Moreno rate son tir. Et sur sa dernière boule Jean-Marc Eric offre la gagne à ses adversaires, en rapprochant du bouchon une boule de Patrice Grégori. Deux points de plus pour un succès 13 à 8 au terme d'une très belle partie inaugurale. Les favoris ont gagné mais les adversaires n'ont pas à rougir de leur performance, ils peuvent même nourrir des regrets, car ils ont eu la possibilité de mettre l'équipe Roux encore plus en difficulté. 

Mène 11 : Moreno tire le but et sauve les siens

Duel Grégori-Eric d'entrée de mène au point, et Jérémy Boi frappe dès sa première tentative pour reprendre un peu de confiance. Mais sur son deuxième tir sur une boule de Philippe Roux, il chique malheureusement, ce qui oblige Joseph Moreno a tiré au but. Et "Catalan" ne tremble pas, car dès son premier tir il sort le but de l'aire de jeu et sauve les siens d'une défaite certaine. Toujours 11-8

Mène 10 : Roux rapproche les siens des portes de la victoire

Le bouchon est à 7,60 mètres mais ne permet pas une belle entame de la part de Patrice Grégori court sur sa première boule. Jean-Marc Eric répond par un point beaucoup mieux placé, puis Grégori s'approche du bouchon, ce qui occasionne un tir de Jérémy Boi qui rate sa cible. La deuxième tentative est beaucoup plus précise et carte la boule adverse. Gino Deslys de son côté frappe à sa première boule mais rate son deuxième tir et oblige Philippe Roux à pointer parfaitement, qui grâce à un "bec" rentre face au bouchon. Moreno ne parvient pas à cadrer sa première boule, et rate complètement sa deuxième boule au point. La mène se renverse et c'est l'équipe Roux qui frappe très précisément pour rajouter deux points au score. 11 à 8 pour la triplette Roux, Grégori et Deslys.

Mène 9 : Le duel est de plus en plus indécis

Gino Deslys se reprend d'entrée de mène au tir avec une frappe victorieuse. Jérémy Boi l'imite sur une boule de Patrice Grégori. Sa deuxième tentative est validée également même s'il chique seulement la boule adverse. Philippe Roux reste aussi efficace et appliqué, ce qui est également de cas de Joseph Moreno qui semble s'épanouir pleinement dans son rôle de milieu. Gino Deslys fait un trou, Philippe Roux lui ne tremble toujours pas et réalise un joli palet. Moreno a la possibilité pour la première fois de la partie de prendre l'avantage, mais il rate son tir, et c'est l'équipe Roux-Grégori-Deslys qui marque un point. 9-8 au score.

Mène 8 : L'équipe Eric égalise mais rate l'occasion de faire le plein

Patrice Grégori ne parvient pas par deux fois à gagner le joli point de Jean-Marc Eric. Gino Deslys rate lui aussi ses deux tentatives au tir. C'est peut-être un tournant dans cette partie que nous vivons, car même si le terrain est loin d'être simple, l'équipe Eric a 5 boules en mains. Jérémy Boi frappe à une boule de devant mais il y a un contre malheureux sur la boule de son coéquipier qui donne le point à la triplette Roux. Joseph Moreno réussit son tir. Mais Jean-Marc Eric ne parvient à rajouter sa boule alors que le jeu est très ouvert, ce qui n'est pas le cas de Joseph Moreno. Deux points de plus, seulement on pourrait dire pour l'équipe Eric qui aurait pu marquer plus dans cette mène, mais le score est à égalité parfaite 8-8 après presque une heure et quart de jeu.

Mène 7 : Moreno permet aux siens de marquer à nouveau

Le duel est toujours aussi indécis entre les deux triplettes. La différence se fait au tir avec le premier carreau sur place de Gino Deslys de la partie. Le jeune licencié à Propriano relance l'intérêt de la mène, mais Joseph Moreno vient se coller au bouchon. Deslys fait "casquette" et oblige Philippe Roux à tirer sa première boule de la partie. L'expérimenté dentiste frappe parfaitement et envoie le bouchon a plus de dix mètres. Moreno revient près du but et dans ce duel, c'est Philippe Roux qui lâche le premier avec une tentative ratée à 10,30 mètres. Un point de plus pour l'équipe Eric qui n'a plus que deux unités de retard 8-6.

Mène 6 : Le réveil de l'équipe Eric qui revient au score

Les deux équipes ont toujours des difficultés au point. Que ce soit Patrice Grégori ou Jean-Marc Eric, on est loin du but. Philippe Roux pointe parfaitement sa deuxième boule et alors que chez les adversaires on a changé de tireur de tête, Jérémy Boi réussit un carreau à quasiment dix mètres ! Joseph Moreno ajoute deux points, imité par la dernière boule de Boi. Quatre points qui permettent à Eric, Boi et Moreno de revenir à 8-5 au tableau d'affichage.

Mène 5 : Roux, Grégori et Deslys plus efficaces prennent le large

Pour cette mène, Jean-Marc Eric a du mal à s'approcher du bouchon, ce qui n'est pas le cas de Patrice Grégori. Joseph Moreno "manque double" au tir, et le champ s'ouvre un peu plus pour Philippe Roux et ses coéquipiers. Avec un bouchon situé à environ neuf mètres, Jérémy Boi doit réaliser une mène parfaite pour éviter un naufrage. Il frappe à sa première tentative. Par contre au point, ça cafouille encore. Roux ajoute un troisième point, Gino Deslys lui ne parvient à mettre ses deux boules dans le cadre. Le score passe à 8-1 pour la triplette Roux.

Mène 4 : La triplette Roux reprend de la marge au tableau d'affichage

La quatrième mène est toujours aussi équilibrée, avec un duel entre le pointeur Patrice Grégori et le tireur Joseph Moreno. Le ménage est fait mais grâce à un contre, l'équipe de Philippe Roux est en supériorité. Le capitaine Philippe Roux est encore très précis et Jérémy Boi est très malheureux car il frappe sa propre boule, pourtant bien placée. Giono Deslys en profite pour rajouter un deuxième point dans cette mène. Le score 5 à 1 pour l'équipe Roux.

Mène 3 : Premier point pour l'équipe Eric grâce à un appoint de qualité 

La 3e mène débute par une boule très bien pointée par Patrice Grégori. Riposte immédiate de Joseph Moreno qui frappe correctement. C'est Jean-Marc Eric qui reprend le point de belle manière. Gino Deslys est toujours aussi précis avec une frappe chirurgicale. La triplette de Eric-Boi-Moreno est appliquée même si Jérémy Boi rate sa première tentative, mais il marque finalement le premier point pour son équipe qui n'est plus menée que trois points à un.

Mène 2 : Gino Deslys fait la différence au tir

Le deuxième acte voit l'équipe Roux en difficulté à l'appoint. Patrice Grégori ne trouve pas le chemin du but, alors que Jean-Marc Eric place une belle boule. La mène s'équilibre du moment où Joseph Moreno rate sa première tentative au tir. L'équipe Eric se retrouve en situation difficile alors qu'elle menait les débats, même si Moreno rentre sa dernière boule. Gino Deslys réussit à frapper deux fois, et son équipe inscrit deux points dans une mène plutôt bien payée. 3 à 0 pour Roux.

Mène 1 : la mise en route offre l'ouverture du score à Philippe Roux

Le début de partie nous offre un jeu ouvert avec des premières boules déjà très proches du bouchon. Les pointeurs sont déjà dans leur match. Les tireurs y rentrent un peu plus tranquillement avec un sur deux pour Moreno, et pareil pour Deslys. Philippe Roux gâche un occasion de marquer deux points dans cette entame. 1 à 0 pour Roux face à Eric

Philippe Roux, vainqueur de la Marseillaise en 1996, arrive au Parc Borély avec beaucoup d'ambition. Equipé de l'expérimenté Patrice Grégori, finaliste malheureux sur le Vieux-Port en 2000, et du jeune prodige au tir Gino Deslys, membre de l'Imperial Pétanque Club de Propriano et vainqueur de très grands concours, Roux aussi à l'aise à la pétanque qu'au jeu provençal, espère se mêler à la lutte finale.

En face, c'est une triplette d'amis, formée par Jean-Marc Eric, Jérémy Boi et Joseph Moreno, qui tentera de se qualifier pour le deuxième tour de cette édition des 60 ans du Mondial la Marseillaise à pétanque. Les trois joueurs ne sont pas des inconnus, ils ont notamment remporté en octobre 2021 le très prisé « International à Pétanque de Monaco ». Ils connaissent donc la pression des grands rendez-vous, et face à deux membres qui appartiennent aussi à la Boule de Beaudinard-Aubagne, ils peuvent aussi croire en leur chance.