Drame de rue d’Aubagne : la mise en examen de Julien Ruas confirmée à Marseille

Plus de trois ans après le drame de la rue d'Aubagne à Marseille, la mise en examen de l'ancien adjoint LR Julien Ruas a été confirmée en appel mercredi 16 mars. Ses avocats avaient plaidé pour l'annulation de cette mise en examen, faute d'indices.

La cour d'appel d'Aix-en-Provence a rendu ses conclusions mercredi : la mise en examen de l'ex-élu LR Julien Ruas dans l'affaire de l'effondrement des immeubles de la rue d'Aubagne est confirmée. 

"Le dossier ne comporte aucune irrégularité", selon la chambre de l'instruction. La cour d'appel a suivi les réquisitions de l'avocate générale prises le 2 février dernier. Marseille Habitat et l'expert judiciaire sont également mis en examen.

Ancien adjoint de Jean-Claude Gaudin en charge de la prévention et de la gestion des risques à la ville de Marseille de 2014 à 2020, Julien Ruas est poursuivi pour "homicides et blessures involontaires par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité et prudence, et mise en danger délibérée d’autrui". 

Après sa mise en examen le 19 novembre 2020 dans le cadre de l’information judiciaire ouverte, ses avocats avaient plaidé pour son annulation, pointant l'absence d'indices "graves ou concordants". 

Julien Ruas peut désormais se pourvoir en cassation.