Trafic de drogue : en visite à Marseille, Emmanuel Macron salue une action policière "sans précédent"

En visite surprise ce mardi 19 mars à Marseille, avec Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti, le président de la République fait le bilan de la première opération "place nette" lancée hier dans la cité phocéenne.

Emmanuel Macron a pris tout le monde de court. Le président de la République est de retour à Marseille ce mardi 19 mars, a confirmé à France 3 Provence-Alpes la préfecture de région, confirmant une information de La Provence

Le chef de l'Etat a atterri à l'aéroport de Marseille Provence vers 10 heures. Il rejoint ses ministres de l'Intérieur et de la Justice arrivés la veille au soir dans la cité phocéenne, alors qu'une opération anti-drogue d'envergure a été menée plus tôt dans la journée dans la cité de La Castellane, dans les quartiers Nord.

Opération "place nette" XXL

A peine arrivé, le président Macron a déclaré sur X (anciennement Twitter) : "A Marseille et dans d'autres villes de France, c'est une opération sans précédent que nous avons lancée pour porter un coup d'arrêt aux trafics de drogue".

La visite présidentielle bouscule le programme prévu pour la visite de Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti, au commissariat de police de la Division Nord en fin de matinée. Le président fait ce matin le point de situation sur l'avancée de la première opération "place nette" XXL lancée lundi. Emmanuel Macron et ses ministres vont se rendre dans la cité des quartiers Nord.

Hier, plus de 80 policiers, gendarmes, CRS et équipes cynophiles, spécialisées dans la recherche de stupéfiants, ont été déployés pour une opération "place nette" dans les caves et les halls d'immeubles de la Castellane, qui abrite des points de revente de drogue. La visite devait s'achever avec une remise de décorations à des policiers à midi.