Trafic de drogue à Marseille : Gérald Darmanin attendu ce lundi en soirée pour le bilan de l'opération à La Castellane

Le ministre de l'Intérieur et celui de la Justice, Eric Dupond-Moretti, sont attendus à Marseille, lundi, pour dresser le bilan de l'opération anti-drogue d'envergure lancée dans une cité des quartiers Nord de Marseille.

Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti sont attendus, lundi 18 mars, et jusqu'à demain à Marseille, où la police a lancé ce matin une opération "place nette", au cœur de la cité de La Castellane, à Marseille, a indiqué à France 3 Provence-Alpes une source policière, une information qui n'a pas encore été confirmée par l'entourage du ministre de l'Intérieur.

Dans ce quartier, entre les 15ᵉ et 16ᵉ arrondissements de la ville, miné par le trafic de drogue, des dizaines de policiers ont été déployés en milieu de matinée.

Fouilles de véhicules et des caves

Sur réquisition du parquet de Marseille, des unités territoriales de la police étaient appuyées par deux Compagnies républicaines de sécurité (CRS) et d'équipes cynophiles, spécialisées dans la détection de stupéfiants et d'armes, afin de fouiller caves, des voitures et des parties communes de la cité.

Le 25 décembre dernier, l'ancien "boss" du quartier, Nordine Achouri, y a été assassiné en pleine rue, peu après sa sortie de prison.

La guerre de territoires pour le contrôle des points de deal marseillais a ensanglanté Marseille en 2023, une année record avec 49 personnes tuées dans des narchomicides, dont quatre victimes collatérales. Quelque 35 de ces meurtres étaient directement liés aux rivalités entre deux clans, DZ Mafia et Yoda, avait souligné le procureur de la République, Nicolas Bessone.