Fusillade à Marseille : mort d'un homme de 19 ans, tué d'une balle dans la tête à la Belle de mai

Un homme a été pris pour cible samedi vers 22 heures, dans une rue du 3ᵉ arrondissement de Marseille, par un commando qui a pris la fuite en voiture.

Un meurtre qui ressemble à une exécution sommaire. Une balle dans la tête. Un commando armé à bord d'une voiture a fait feu sur un homme samedi un peu après 21 heures, au 68 rue François-Barbini, dans le quartier populaire de la Belle de mai (3ᵉ arrondissement de Marseille), ont indiqué le procureur de la République Nicolas Bessone et les marins-pompiers à France 3 Provence-Alpes ce dimanche 29 avril, confirmant une information du site Actu 17. La victime est âgée de 19 ans, et n'est pas connue des services de police, a précisé le procureur. 

L'homme est d'origine algérienne, selon une source de police. L'affaire pourrait être en lien avec des tirs survenus vendredi dans le quartier de la Rose (13ᵉ arrondissement). Des enquêtes sont en cours. "La division de la criminalité territoriale (DCT) a été saisie pour les faits de la Belle de Mai, la police judiciaire pour ceux de Jean-Paul-Sartre", a indiqué le procureur Bessonne à La Provence, ajoutant que les investigations devront "établir s'il y a un lien et un enchaînement entre les deux dossiers".  

Troisième narchomicide depuis le début de l'année

Une voiture Renault Mégane a été découverte incendiée peu de temps après le meurtre, à La Barben près de Salon-de-Provence, selon Actu 17. 

Le meurtre a été perpétré à proximité d'un point de deal. C'est le 4ᵉ homicide depuis le début de l'année comptabilisé à Marseille. Et le deuxième narchomicide depuis le lancement de l'opération anti-drogue, "Place nette XXL", à la Cité de la Castellane le 18 mars dernier. Le 8 avril dernier, dans la nuit, un homme a été criblé de balles dans le quartier du port. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité